• Lumière du matin

    Le voilà, dans la lumière rasante d'un matin de novembre,  le bel objet blistérieux avec ses personnages réunis pour la paix dans une ambiance festive.

    Marche pour la paix
    Marche pour la paix, 2017, objet blistérieux, 40,5 x 58  x 3 cm

    « Moi, dans le genre, je suis neutreDeux linos »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 00:26
    Cristophe

    J'ai regardé longuement sans me lasser : cette lumière d'un matin de novembre ne me rase pas.

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 16:48

        Dirais-tu que tu as été touché ?

    2
    yannick
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 05:50

    Résolument à pieds et à pattes

    et de droite à gauche

    et de masculin féminins

    et de fleurs jaune

    et dans son écrin

    vers ... une paix extérieure au tableau. 

     

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:10

        Tu relèves que le groupe se déplace de droite à gauche. Pas plus que Géricault dans le Derby d'Epsom, je ne me suis posé la question de l'orientation. Géricault ne pouvait traverser la piste pour un autre point de vue, de mon côté, je ne souhaitais pas rejoindre le trottoir d'en face pour les voir défiler de gauche à droite.

    3
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 06:26

    Ces marcheurs-là sont dans une bulle de bonheur...

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:11

        C'est le côté chaleureux de certaines manifestations. On est entre soi.

    4
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 06:51

    quand la paix se dessine... tu crois ?

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:48

        Très jeune – savais-je déjà lire ? – j'étais prêt à défendre que les conflits se règlent à l'ortie sur jambes nues, persuadé que la douleur des piqûres ramènerait vite fait à des sentiments moins belliqueux. On ne m'a pas laissé monter à la tribune de la SDN.

    5
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 07:11

    C'est un bel objet. N'est-ce pas le chat  ?

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:20

        Ton chat est un esthète ?

    6
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 10:50

    ne serait ce pas les animaux qui (hautement symboliques) donnent le ton (la ? )

    signé : majeur

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:28

        Le chat et le chien attendent le lâcher de colombes.

    7
    Martine
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 14:59

    Si toutes et tous marchions d'un si bon pas ou pattes pour l paix...la paix y serait 

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:29

        Si !

    8
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:04

    En Marche... la paix !

      • Vendredi 17 Novembre 2017 à 17:31

        Ce pourrait être un slogan.

    9
    Vendredi 17 Novembre 2017 à 19:06

    ahhh la belle ambiance !

      • Samedi 18 Novembre 2017 à 08:56

        Jusqu'à l'invite finale : « Camarades, dispersez-vous dans le calme.»

    10
    Le wolf
    Samedi 18 Novembre 2017 à 18:28

    C'est Macron qui va être content d'être dans la postérité que seul l'art peut offrir !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :