• Lustrine

    J'ai fait samedi un bout de chemin sur le chemin des poètes – précisément – de Durcet en compagnie de Jacqueline qui semble avoir pris son pied* à marcher, lire et entendre lire les poètes. Au poiré d'honneur de fin de parcours, à Jacqueline qui cherchait à savoir quelle pierre j'avais apportée, j'apprenais que du recueil de l'année, j'étais l'illustrateur** Elle se fit tout expliquer : pourquoi l'arbre, pourquoi l'oiseau, pourquoi la chaise. Ma plume d'acier mise à nu !
    Le lendemain – qui tombait un dimanche – Jacqueline revint avec quelque chose là, glissé entre les pages d'un Jules Verne, qu'elle m'apportait exprès, il faut que vous voyiez... sur cette carte postale ancienne dénichée dans une brocante : un empilement de chaises comme aurait pu imaginer Christo dans sa première période.
    Étonnant ? Non !

    Chaises dans la main de Jacqueline


    * Ne cherchez pas dans votre dictionnaire Jacqueline, c'est, d'une langue populaire, un extrême plaisir.
    ** La vache ! Un alexandrin !!

    Sur ce chemin des poètes, édition 2009 : tout sur le biloba les jours prochains.
    « PompeCarte vitale »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Avril 2009 à 09:43
    C'est un peu l'arroseur arrosé, cette histoire de chaises... En tout cas, ce nouveau "rebond" ne manque pas de pittoresque (au sens premier, digne d'être peint).

    Un scoop pour le blog ahoui : madame Jacqueline est même revenue à Durcet le lundi ! Elle avait oublié un paquet de livres, achetés la veille au "petit salon"... Et nous* avons bavardé encore une bonne heure devant un café. Insatiable dans sa soif de connaissances de la poésie (et ses alentours...).

    * enfin, surtout elle...
    2
    Mercredi 29 Avril 2009 à 10:12
    Jacqueline : curieuse femme et femme curieuse ...
    3
    Jeudi 30 Avril 2009 à 11:46
    Madame Jacqueline : preuve de la nécessité de Durcet en poésie.
    4
    Jeudi 30 Avril 2009 à 14:03
    Mais tellement attachante.
    5
    Jeudi 30 Avril 2009 à 14:06
    Cheese. Tant que ce n'est pas Laval qui rit.
    6
    Mercredi 6 Mai 2009 à 12:41
    Bien emballé cet article !
    7
    Jeudi 7 Mai 2009 à 22:22
    Ouaips !*

    * Lucky Luke
    8
    oncle pa
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:29
    Accumulation de chaises
    doucereuse odeur de fromage
    en Albion, forcément à l'aise
    en perfide hommage..

    oncle pa
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :