• Mer calme

    Armand Goupil – Elle est comment ?
    – Je ne sais pas, elle est froide.

    Ce couple de nudistes figure au verso d'une petite huile montrée ici sur Ahoui.




    Armand Goupil, Sans titre (nudistes)
    16.12.1957
    huile sur papier Parcheminé standard 1940, 32 x 25 cm

    « LangesVois-tu ! »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 14:29

    Je pense que l'eau est bonne car la dame préfère visiblement les bains de mer plutôt que la douche à la pompe à eau
    LIZAGRECE

    2
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 20:11

    Ce Goupil, un gars rusé en tout cas !

    3
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 21:34
    Le tableau ne dit pas de quelle mer il s'agit...
    4
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 21:35
    Tu penses que Brigitte Bardot incarnait la baigneuse ?
    5
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 21:40
    Et sa baigneuse n'a pas la chair de poule.
    6
    Samedi 20 Décembre 2008 à 08:46
    Bon, ben, B.B., baigneuse boulimique, barbote benoîtement...
    7
    Samedi 20 Décembre 2008 à 10:28
    Bravo !
    8
    Samedi 20 Décembre 2008 à 21:13
    Un lavement de sable ? Hector ? Vous n'y allez pas avec le dos du rince-bouteilles !*

    * A-t-on jamais vu un dos au rince-bouteilles ?
    9
    Samedi 20 Décembre 2008 à 21:41
    Et l'autre main ?
    10
    André
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:34
    16 décembre 1957 :film à l'affiche
    UNR PARISIENNE avec Charles Boyer,Henri Vidal Brigitte Bardot...
    (précision sur le programme :AFFICHE NON DISPONIBLE)...
     Je soupsonne Armand Goupil de ne pas avoir rendu sa copie à temps ! 
    11
    Hector san malo
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:34
    J'aime pas l'idée de m'mouiller le cul sur ces tentacules de vagues rochers mous !
    A Saint Malo, le rocher reste rude et granitique, le gluant des algues chatouille les fessiers d'été.
    Les saints y sont aussi nombreux que les chapelles qui leur sont dédiés..
    Morbleu, rien ne vaut un lavement de sable et de sel pris en bord de Manche !
    Cet artiste de pacotille devrait se rhabiller du côté de Gauguin !

    Hector San Malo
    12
    hector
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:34
    bien évidemment, le dos se trouve à l'opposé de l'étiquette !
    et le cul en dessous, la goule au dessus et la main ?
    Elle soutient la boutanche que l'homme boit !
    foi de morue qui s'en dédit !

    Hector
    13
    hector
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:34
    Elle taquine, elle taquine..

    Hector
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :