• Mule

    Yves Barré

     

    Coup d'œil dans le rétro. Billet paru en février 2008.

    On n'a jamais été aussi proche du printemps.*
    Comme dit François Bernier, dans son Abrégé de la philosophie de M. Gassendi,**  il demeure mesme dans les choses meslées, comme dans une mule, ou dans une plante qu'on a entée, quelque chose de l'un et de l'autre sexe.
    Les cyclamens ne me contrediront pas.


    * Épineu-le-Chevreuil, février 2008
    ** Paris, 1684

    « Visite privéeFlûte (vide) »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Juillet à 06:00

    Attention, si c'est une mule papale, elle peut ruer dans les brancards !...

      • Dimanche 26 Juillet à 22:48

        .. et croiser un Richelieu.*

        * Un Richelieu ! Parions que tu avais anticipé la réponse, je saute à pieds joints.

    2
    Dimanche 26 Juillet à 10:24

    les mules sont des hybrides forts résistants mais un peu têtu ?

    signé : chromosome 

      • Dimanche 26 Juillet à 22:14

        Ne parlons pas de bardot !

    3
    yannick
    Dimanche 26 Juillet à 10:49

    D'où l'expression " ne pas trop charger la mule " ?

      • Dimanche 26 Juillet à 22:16

        Je viens de découvrir un synonyme de l'expression : boire comme un templier.

    4
    Lundi 27 Juillet à 07:51

    La philosophie pour les mules...

      • Lundi 27 Juillet à 08:40

        Tu vas faire ton entrée dans la prochaine réédition de L'Humour pour les nuls de Gordon Zola !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :