• Ne pas manquer

    Exposition

    L'ambition est de révéler les liens qui existent entre des chefs-d'œuvre reconnus et la création personnelle des artistes retenus.

    Ce sera l'occasion de retrouver cette Pose du lapin, pour laquelle Annie Leenhardt avait écrit une louangeuse note critique  : 
    « On pourra relier cette Pose du lapin au tableau de Soutine, Le Lapin écorché (1921). On y retrouve le même étirement des muscles, la même tension, la même nudité crue. Quatre pointes de rouge sur les picots du socle rappellent la couleur dominante du peintre. [...] À la rédaction, nous aimons bien cet artiste qui sait ne pas se prendre au sérieux. C'est le moment d'acheter ses œuvres dont le prix reste très abordable.»*

      Pose du lapinPose du lapin. 2013, sculpture matériaux divers, hauteur (socle compris) : 40 cm

    * *Annie Leenhardt, in Lapin dur à l'huile, n° 7, juin 2013

    « Faucheur de chaisesChute »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Janvier à 20:54

    Désolé de n'être pas avec vous. Je serai en Avignon…

    2
    Vendredi 13 Janvier à 20:59

    Tu seras sur le pont ?

      • Samedi 14 Janvier à 21:22

        En quelque sorte…

    3
    Samedi 14 Janvier à 05:30

    Bravo, l'artiste !...

      • Dimanche 15 Janvier à 15:10

        Merci. Je sors en saluant.

    4
    Samedi 14 Janvier à 07:05

    Soutine l'a peint..

    Ca alors !

    Bon vernissage !

      • Dimanche 15 Janvier à 15:13

        Il a aussi peint un bœuf, mais j'en ai tiré un bœuf bourguignon.

    5
    Dimanche 15 Janvier à 00:43

    Rien que du beau monde.

    Mais, venez comme vous êtes.

      • Dimanche 15 Janvier à 15:13

        Du beau monde et quelques belles réalisations.

    6
    Dimanche 15 Janvier à 17:09

    Oui, j'imagine bien que ce beau monde se sera dépensé, défoncé même, pour nous ravir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :