• J'ai construit à la main cette clôture... J'ai pris un temps fou à peindre ces lignes bleues, à répartir chacune de ces feuilles amoureusement arrachées à des arbres fatigués, pour construire le décor d'un tableau qui devait me faire reconnaître comme un insoupçonnable poète de la nature... quand cette funeste bestiole s'est invitée dans l'objectif de mon appareil photographique !
    Le fusil demeure le dernier recours d'un génie au travail !

    Jean (l'astuce) Bertrand

    J'ai construit à la main... photo Jean (l'astuce) Bertrand             

    Note du webmestre
    On n'a pas eu de chance : une bergeronnette grise sur le bitume gris ! Si seulement, ç'avait été un dindon à l'érectile et rouge caroncule.

    Autre note
    Sachant qu'une fois n'est pas coutume, Madame Irza, depuis son bazar par ci  par là, m'adresse un joli clin d'œil qui pourrait cligner aussi pour Jean (l'astuce) Bertrand.


    8 commentaires
  • Where are you, now, Bobby ?

    6 commentaires
  • Après la mise en ligne d'un règlement scolaire pas piqué des (Variable d'ajustement), Claude, qui en a collecté un florilège de règlements pas piqués des, me transmet ce chef-d'œuvre de la prose patronale.
    – On n'écrirait plus ça de nos jours !
    – Ah oui ?

    RÈGLEMENT INTÉRIEUR
    FIXANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES EMPLOYÉS DE BUREAU

    1. Piété, propreté et ponctualité font la force d'une bonne affaire.
    2. Notre firme ayant considérablement réduit les horaires de travail, les employés de bureau n'auront plus à être présents que de 7 h du matin à 6 h du soir et ce, les jours de semaine seulement.
    3. Des prières seront dites chaque matin dans le grand bureau. Les employés de bureau y seront obligatoirement présents.
    4. L'habillement doit être du type le plus sobre. Les employés de bureau ne se laisseront pas aller aux fantaisies des vêtements de couleurs vives. Ils ne porteront pas de bas non plus à moins que ceux-ci ne soient convenablement raccommodés.
    5. Dans les bureaux, on ne portera ni manteau ni pardessus. Toutefois, lorsque le temps sera particulièrement rigoureux, les écharpes, cache-nez et calottes seront autorisés.
    6. Notre firme met un poêle à la disposition des employés de bureau. Le charbon et le bois devront être enfermés dans le coffre destiné à cet effet. Afin qu'ils puissent se chauffer, il est recommandé à chacun des membres du personnel d'apporter chaque jour quatre livres de charbon pendant la saison froide.
    7. Aucun employé ne sera autorisé à quitter le bureau sans la permission de Monsieur le Directeur. Les appels de la nature seront cependant permis. Aussi, pour y céder, les membres du personnel pourront utiliser le jardin au-dessous de la seconde grille. Bien entendu, cet espace devra être tenu dans un ordre parfait.
    8. Il est strictement interdit de parler durant les heures de bureau.
    9. La soif de tabac, de vin ou d'alcool est une faiblesse humaine et, comme telle, est interdite à tous les membres du personnel.
    10. Maintenant que les heures de bureau ont été énergiquement réduites, la prise de nourriture est encore autorisée entre 11 h 30 et midi mais, en aucun cas, le travail ne devra cesser durant ce temps.
    11. Les employés de bureau fourniront leurs propres plumes. Un taille-plumes est disponible, sur demande, chez Monsieur le Directeur.
    12. Un senior, désigné par Monsieur le Directeur, sera responsable du nettoyage et de la propreté de la grande salle ainsi que du bureau directorial. Les juniors et les jeunes se présenteront chez Monsieur le Directeur quarante minutes avant les prières et resteront après l'heure de fermeture pour procéder au nettoyage. Brosses, balais, serpillières et savon seront fournis par la direction.
    13. Augmentés dernièrement, les nouveaux salaires sont les suivants : cadets (jusqu'à onze ans) : 0,50 F ; juniors (jusqu'à quatorze ans) : 1,45 F ; employés : 7,50 F ; seniors (après quinze ans de maison) : 14,50 F.

    Les propriétaires reconnaissent et acceptent la générosité des nouvelles lois du travail, mais attendent du personnel un accroissement considérable du rendement en compensation de ces conditions presque utopiques.

    Chaumont, le 15 juin 1850

    Ce règlement figure dans Toinou, le cri d'un enfant auvergnat, d'Antoine Sylvère, édition France-Loisirs, 1980. Première édition : Plon, coll. Terre humaine, 1993. En poche : Pocket, 2005.
    Autres perles remarquables dans les manuels de civilité ainsi que dans les livres de morale pour instits. Dans Feu les écoles normales (et les IUFM ?), sous la responsabilité de Hugues Lethierry, éditions l'Harmattan, 1994, on peut lire l'article de Claude Guihaumé : De la normalisation (Les manuels de morale).

    14 commentaires
  • Pas manger le chapeau
    La dernière photo reçue de la réunion initiée par Jean (l'astuce) Bertrand.
    Je ne sais qu'en conclure.

    14 commentaires
  • J (l'a) B devant le conseil de la faune
    Jean (l'astuce) Bertrand veut sauver le monde et régler la crise.
    Devant le conseil d'administration de la faune, il déclare : "Je vous ai réunis pour trouver des réponses à la Crise qui provoque la disparition d'espèces... Il va falloir procéder à une refonte complète du système naturel. Nous userons de recomposition, fusion, absorption, naturalisation si nécessaire..."


    J (l'a) B désigne l'écureuil
    Les photos de notre correspondante montrent un Jean (l'astuce) Bertrand persuasif... Qui n'hésite pas à montrer du doigt l'écureuil. La réunion n'étant pas terminée au moment du bouclage, nous ne connaîtrons que demain le détail des mesures adoptées.

    12 commentaires
  • Rue revue et corrigée Rue, revue et corrigée par Anita. Quel talent !

    Avis Néanmoins, je rappelle aux élèves des écoles qu'il est défendu :
    1° DE CRACHER À TERRE ;
    2° DE MOUILLER SES DOIGTS DANS SA BOUCHE pour tourner les pages des livres et des cahiers ;
    3° D'INTRODUIRE DANS SON OREILLE le bout d'un porte-plume ou d'un crayon ;
    4° D'ESSUYER LES ARDOISES EN CRACHANT DESSUS ou en y portant directement la langue ;
    5° DE TENIR DANS SA BOUCHE les porte-plumes, les crayons, les pièces de monnaie, etc.

    Notes :
    Variable d'ajustement : titre emprunté au ministre de l'éducation nationale, lui-même.
    Je n'ai pas retrouvé les références de ce règlement de classe.

    14 commentaires
  • Avis
    En écho à Miction impossible, Claude m'adresse cette photo d'un placard municipal.*
    Notons le remarquable travail du peintre en lettres, à qui on vient de confier la réalisation de nouveaux panneaux pour le SDF :
    INTERDICTION de siffler l'hymne national sous peine d'arrêt immédiat du match.

    * Cliché du 21 mai 2008 ! L'arrêté court toujours. Celui qui se retiendrait depuis ce temps serait bien avisé de consulter un urologue.

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique