• Nostalgie

    InnommableSix ans. Vacances chez pépé, mémé.
    Dans le petit poste : Juliette Gréco.
    Un petit oiseau, un petit poisson
    S'aimaient d'amour tendre
    .

    Si cette rencontre impossible me troublait, j'ai, depuis ce temps, toujours associé amour et tendresse.
    On ne se refait pas !

     

    La gravure ci-contre est destinée à un prochain objet blistérieux.

     

    « AnniversaireDifficile, mais tellement plus beau »

  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Avril 2016 à 04:55

    Escher rôdait dans les parages...

      • Samedi 30 Avril 2016 à 18:24

        J'ai pensé à lui en gravant.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 30 Avril 2016 à 06:48

    J'ai vu passer un poiseau...

     

      • Samedi 30 Avril 2016 à 18:24

        Vien bu !

    3
    Samedi 30 Avril 2016 à 09:44

    On comprend mieux l'origine de l'exocet

      • Samedi 30 Avril 2016 à 18:25

        ... et celle du cincle plongeur.

    4
    Samedi 30 Avril 2016 à 10:33

    on remonte loin dans l'évolution des espèces bien avant ! quelle pré science !

    signé : une belle chanson

      • Samedi 30 Avril 2016 à 18:28

        Si loin qu'on n'y était pas encore.

    5
    K
    Samedi 30 Avril 2016 à 18:18
    Le temps est une rivière,avec les ondes de ton petit poste
      • Samedi 30 Avril 2016 à 18:31

        Où vont boire le loup, la biche et le chevalier, autre chanson douce du petit poste.

    6
    Dimanche 1er Mai 2016 à 21:57
    Cristophe

    Quand tous les poissons et tous les oiseaux du monde se donneront la main... euh...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :