• Ombres au tableau

    OmbresOmbres

    Ombres au tableau. Ç'aurait pu. Je tenais un titre et une image. L'image est une photo. Pas eu besoin de peindre. Ni même d'écrire Comment je ne suis pas devenu peintre* – la bien belle relation d'une ambition irréalisée, dans une suite de poèmes qui ne font surtout pas regretter au lecteur le choix de Simon Martin pour l'écriture.


    Mon pinceau hésite

    Avec lui je me penche
    au bord du bol

    mais comment peindre
    le vide

    à l'intérieur ?

     

    * Simon MARTIN, Comment je ne suis pas devenu peintre, Cheyne éditeur, 2015

    « Mangez du saucissonIl y en a un de plus ! Je vous le laisse ? »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Samedi 31 Octobre 2015 à 05:39

    Facile ... pour peindre le vide à l'intérieur ...

    tu te penches un peu plus et quand tu tombes au fond du bol ………

    tu cries " pas de bo!  ! he

    2
    Samedi 31 Octobre 2015 à 06:01

    J'applaudis trois fois :

    1) pour féliciter l'éditeur de n'avoir pas mis une seule image d'accompagnement.

    2) pour saluer "l'entreprise" de Simon. Cela pouvait être casse-gueule et c'est génial !...

    3) pour ton habileté à "illustrer" ce livre avec une photo !...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 31 Octobre 2015 à 07:07

    Je lève mon bol à la santé ce jeune poète plein de talent. 

    4
    Samedi 31 Octobre 2015 à 07:35

    @yannick – Je ne dis pas ce qu'on s'apprête à peindre si on crie "Pas de cul !"

    @Topa – 1. J'ai pris le temps d'aller voir à quoi ressemblaient quelques-uns des tableaux dont parle Simon.
    2. Oui. Un thème neuf. Et j'ai quand même le sentiment que son activité picturale ne mérite pas l'abandon.
    3. Une rencontre entre son recueil et une ombre qui s'est invitée sur le mur.

    @Minik do –Sans modération !

     

    5
    paul(A)
    Samedi 31 Octobre 2015 à 07:36

    suivre les cours du grand maître de l'invisible, Marceau

    http://www.dailymotion.com/video/x7ffbu_marcel-marceau-le-peintre_fun

    6
    Samedi 31 Octobre 2015 à 11:57

    merci de faire connaitre, je n'aurai jamais le temps de lire tous les poèmes et je me méfie des méchantes lectures, alors les passeurs sont les bien venus.

    signé : bon oui k'aime

     

    7
    Samedi 31 Octobre 2015 à 12:04
    Cristophe

    Du même auteur chez le même éditeur :  Avec mes deux mains

    Extrait :

    Deux mains
    autrefois pleines d'avenir

    Deux mains contemporaines
    des voyages sur Mars
    des minuscules téléphones portables

    Deux mains parfaites
    pour écaler un œuf
    jouer de la guitare
    battre un jeu de cartes

    Deux mains pas tout à fait inutiles
    mais presque

    Deux mains décoratives
    comme le sont les beaux perroquets
    qui somnolent derrière les barreaux
    de leur cage

    8
    Samedi 31 Octobre 2015 à 12:13

    Écrire et peindre, c'est un peu la même chose

    Se pencher au bord, hésiter, questionner

    Donner à voir, à entendre

    Une étincelle

    Que sais-je ?

     

    9
    K
    Samedi 31 Octobre 2015 à 12:24

    Petit hommage 

    ***

    encombre ourdi

    pénombre tremblée

    ombre hardie

    mystère pigment  

    le nombre dort

    sombre la trace

    fragment chuchoté ...

     

     

    (d’empreinte changer) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :