• On vous a à l'œil

    Quarante jours...

     

    Périodiquement, le bibliothécaire désherbe et retire des rayons les livres incorrects, ordinaires, usés, périmés, inadéquats*.
    À la faveur d'un désherbage, les "Quarante jours préparatoires à la première communion"**  sont entrés en ma possession.
    Ce petit livre de 48 pages s'adresse exclusivement aux jeunes filles. Chaque page, consacrée à une fleur, redouble de pieux conseils et invite la fillette à évaluer ses progrès sur la voie du sacrement.
    Ici, elle a noté 3.
    Je me demande quels sacrifices de ma curiosité, je ferais, en ne regardant pas ce que j'aurais envie de voir.

     

     

    * En mettant en œuvre la méthode IOUPI (en savoir plus)
    **  Imprimatur nihil obstat, Lingonis, 1933

    « Comme un douteRayon »

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Avril à 04:39

    Ton billet est très instructif, pour les rats de bibliothèque en particulier qui se réjouissent de constater que le round up est complètement inconnu des désherbeurs et désherbeuses...

    Pour l'objet du sujet du jour, l'oeillet, nous saluerons sans sacrifice l'oeillet de poète, bien sûr !...

      • Mardi 10 Avril à 21:30

        Œillet de poète pour une poésie subversive.

    2
    Mardi 10 Avril à 10:56

    elle a une belle écriture et un beau tracé une page délicate qui nous demande de regarder avec délicatesse

    signé : aile et ganse

      • Mardi 10 Avril à 21:31

        C'est une page imprimée !

    3
    Mardi 10 Avril à 21:22

    Mon Dieu!

      • Mardi 10 Avril à 21:32

        Lequel ?

    4
    Mercredi 11 Avril à 07:30

    Pauvre petite !

    5
    Jeudi 12 Avril à 09:14
    Igor et Grichka

    L'oeillet dans la tombe regardait cahin caha

      • Jeudi 12 Avril à 22:47

        Et l'Abel de Cadix avait des yeux de velours.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :