• Paticycle : comment ça roule ?

    Le paticycle

     

    Le Paticycle.


    C'est un sport tout nouveau, qui, si la mode s'en mêle, peut prendre un vif essor. Il est en tout cas fort gracieux ; ses adeptes, n'évoquent-ils pas le souvenir de l'antique dieu : Mercure aux pieds ailés.


    Le Paticycle tient de la bicyclette et du patin à roulettes ; à chaque jambe l'on attache une tige portant une semelle d'aluminium, et une petite roue de 0 m 30 environ, tournant librement autour de son axe.


    Le pied du patineur est attaché sur la semelle ; la roue repose sur le sol. Elle est montée sur billes et garnie de pneumatique.


    Voici notre paticycleur armé de ses paticycles ; il lui reste à en apprendre l'usage ; ce n'est, paraît-il, pas très difficile, et c'est en tout cas sans danger ; la semelle sur laquelle repose le pied est en effet très voisine du sol, et la partie avant du pied reste libre et dégagée ; dès que l'on se sent sur le point de perdre l'équilibre, on reprend avec la pointe du pied contact avec le sol. En quelques séances, on trouve son équilibre, tout comme l'apprentissage du patin ou de la bicyclette.


    Le paticycle permet d'atteindre de bonnes vitesses : 18 à 20 km à l'heure sur bonne route ; mais il faut, à la façon des skieurs sur la neige, se munir de deux cannes à bouts caoutchoutés, pour pouvoir aborder les déclivités.

    En vente chez F. Leblanc, 18 rue Vernier, Paris (17e).

    Utilisation du paticycle



    Ce document (texte et images) est extrait de l'excellent site du Conservatoire numérique des Arts et Métiers (Cnum)

    « Maillot encore, mais cette fois la PorteL'ami Outchou »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 07:32

    Quelques réactions pseudo-matinales recueillies sur le terrain :

    - C'est un cours magistral...

    - Voilà un accessoire fort utile pour Pégase quand il est au ras des pâquerettes...

    - La maison Leblanc accepte-t-elle la carte bleue ?...

     

      • Dimanche 12 Février à 22:49

        En rebond, le poème de Jean Féron :

        Pégase

        Pégase
        sur un arbre perché
        s'éveilla percheron.
        Il lui fallait maintenant labourer
        la terre survolée.

        (La hulotte n'a pas d'culotte)

    2
    Dimanche 12 Février à 11:27

    avec un nom angalis ou anglicisé je suis sur que ça ferait un tabac : foot cycle ou

    signé : pas tain roues l'êtes

      • Dimanche 12 Février à 22:50

        Le foot, c'est déjà pris.

    3
    K
    Lundi 13 Février à 18:40

    Et si ça fait un peu de bruit ?

    - patisson.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :