• Pavoisé

    Les bannières poétiques flottent à nouveau à la Suze à l'occasion du Printemps, lui aussi, poétique.

    Pour compléter la production des écoles, Michel Foucault a ressorti de la remise quelques bannières anciennes, ainsi cette Vache exposée à un emplacement choisi avec humour.*

    Yves BarréPhoto Michel Foucault

    * – Je ne partage pas cet avis (Marguerite)

    Quelques réalisations des écoles sur le site des Amis des Printemps poétiques.

    « Vasarely au FIAADe bois* »

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Juin à 06:45

    La "dream team" de La Suze poursuit  son bon boulot au service de la poésie. Bravo à tous et toutes !...

      • Mercredi 23 Juin à 21:20

        Comme sa cousine ou sa sœur de Durcet  – je ne sais plus quels sont les liens de parenté.

    2
    Mardi 22 Juin à 08:13

    Emplacement vachement bien trouvé !

      • Mercredi 23 Juin à 21:21

        Certes, mais tu as pu lire que cet avis n'est pas partagé par Marguerite.

    3
    yannick
    Mardi 22 Juin à 23:11

    oups !

      • Mercredi 23 Juin à 21:21

        Comme un rebond. Premier saut.

    4
    yannick
    Mardi 22 Juin à 23:11

    oups

      • Mercredi 23 Juin à 21:21

        Comme un rebond. Deuxième saut.

    5
    yannick
    Mercredi 23 Juin à 07:37

    oups ! oups ! ça n'a pas de sens ! c'est parti tout seul ... oups encore ? ...oh! la vache !

      • Mercredi 23 Juin à 21:22

        Comme un rebond. Et là, tu retombes sur tes pieds !

    6
    Mercredi 23 Juin à 10:46

    que disent les végans suzerains ?


    signé : l'escarre peint 

      • Mercredi 23 Juin à 21:23

        On leur a coupé l'appétit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :