• Planche

    Personnage

    Personnage avec manteau en poil de planche à découper,
    2017, craies sur papier, 61 x 43 cm

    Alain Helissen affirme que tout est dit dans le titre. C'est juste.
    Le dessin est un frottage* sous lequel on devine une planche à découper qu'une feuille pesante a durablement marqué de son tranchant.

     

    * Procédé dont on attribue la paternité à Max Ernst.

    « ProlifiquesCe blog entame sa douzième année »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Septembre à 06:15

    Il arrive pile poil !...

      • Jeudi 21 Septembre à 11:55

        Côté pile ou côté poil ?

    2
    Martine
    Mercredi 20 Septembre à 10:05

    Ne pas couper les poils en 4 sur la planche ....cela ferait désordre!!!!!!!

      • Jeudi 21 Septembre à 11:56

        Surtout si on manquait son coup.

    3
    Mercredi 20 Septembre à 11:11
    je pense que Max s'est inspiré de pratiques très anciennes voir néolithiques, sur la planche qu'as tu découpé ensuite ? signé : steak saignant
      • Jeudi 21 Septembre à 11:58

        Max Ernst est sans doute le premier à avoir pensé que ça pouvait relever du domaine artistique.

    4
    Mercredi 20 Septembre à 13:59

    eh eh ! J'adore ce titre !!!

      • Jeudi 21 Septembre à 12:00

        Merci. Pour prolonger : le Figaro est-il un journal barbant ?

    5
    Jeudi 21 Septembre à 07:33

    Frottage positif.

    Mais que fait la pelisse !

    6
    Jeudi 21 Septembre à 12:02

    Elle se cache derrière sa pèlerine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :