• 14 juillet (gallica.bnf.fr)

    14 juillet 1914, revue [militaire] à Longchamp
    [un patriote avec drapeau]

    On peut se raccrocher aux crochets... Néanmoins, pas sûr que la revue fût militaire ni que le sujet fût patriote. Quant au drapeau : tricolore certes, mais de quelle patrie ?

    Ce n'est pas encore la guerre... On y ira gaiement, mais dans quelques semaines.

    Ce n'est pas non plus l'arrivée de l'étape sur les Champs Elysées, ce jour-là le Tour atteint Nice – victoire de Rossius ;  Thys maillot jaune*, leader du classement général.

    Bonus : un autre quasi poème qui ne devrait pas figurer dans mon œuvre – complet ! cela va sans dire.

     

    * Pas de maillot jaune avant 1919.

     

     

    Quadrature (variante)

    Victor remonta ses lunettes d'un index hésitant.                 
    Coco (Je reste zen !)                 


    29 avril 1854.
    Lorsque Henri paraît,
    le cercle de famille Poincaré
    applaudit à grands cris.

     

     


    4 commentaires
  • Poincaré (gallica.bnf.fr)

    Il est plus facile de délirer sur un blog que
    d'assumer la paternité d'un bébé de papier.

    Laurent Deheppe

     

    14 juillet 1918, Poincaré décore des Poilus.

    On m'aurait su gré de clore ce billet avec la légende ci-dessus, mais je profite du passage du président pour servir un quasi poème à sa gloire. Profitez-en, car cette chose informe n'entrera pas dans mon œuvre complet*, en dépit de la collaboration d'un poète assez connu.

     

    Quadrature

    Merci, merci Victor                      
    Robert Sabatier                      


    20 août 1860.
    Lorsque Raymond paraît,
    le cercle de famille Poincaré
    applaudit à grands cris.

     

     

     * Complet ! Cela allait sans dire.


    6 commentaires
  • Bancs

    Chaise
    Selon la direction du groupe Mobilier européen : « Le secteur de l’ameublement souffre de manière générale, et les jeunes, une de nos cibles, peinent à s'asseoir ». (La Croix, 21.11.2014)
    Nos photos illustrent gravement ce malaise.
    On y voit des bancs mis au ban du jardin du Luxembourg et une chaise sur la paille à Vaiges (53).

    À propos, pas loin du jardin du Luxembourg, je ferai dédicace d'État de chaises et autres méfaits, dimanche après-midi, au marché de la Poésie de St-Sulpice. Stand (503) des éditions Vincent Rougier


    12 commentaires
  • Une chaise Dupont

     

    État de chaises fait l'objet d'une note de lecture dans la revue Paysages écrits.
    – Et le critique te descend en flèche ?
    – Non. Pourquoi dites-vous ça ?
    – Pour rien !*

    Animée par Sanda Voïca** et Samuel Dudouit, la revue numérique Paysages écrits s'ouvre à la poésie actuelle et aux arts visuels dans une maquette de belle tenue.
    C'est Samuel Dudouit qui signe la note de lecture. À lire son Acoustique blanche mêlée de terre (Polder n° 160), on conviendra qu'il était the right man in the right place. Citation : « Elle prit une chaise, y posa son petit cul qui flottait dans son futal et murmura : Nous ne sommes que du gravier blanc. » Qu'est-ce que je vous disais ?

    * Source gallica.bnf.fr. Publicité pour les établissements Dupont, fournisseurs des hôpitaux.
    ** Parution récente : Exils de mon exil, édition Passage d'encres.


    7 commentaires
  • C'est comment chez vous [l'écriture] ? Ça vient tout seul ? demandait Laurent Deheppe dans un billet récent.

    Hou la ! Ça rature, ça rature. Ça déplace, replace, remplace. Ça passe les vitesses sans débrayer – on entend craquer la boîte cranienne – ça fait demi-tour au frein à main, ça revient au point mort, ça mord sur la marge, ça prend des raccourcis ignorés de la carte Michelin...
    – Chéri*, t'as pensé à renouveler ta carte vermeil ?

    Ici, j'ai fait du brouillon un objet graphique en coloriant les ratures, flèches et zones de fracture.

    Écrire

     

    * Dans le vie, elle ne m'appelle pas chéri, mais là, on est dans l'écriture !

     


    13 commentaires
  •  

    Nous sommes aujourd'hui en présence de la photo de la place d'une ville pas encore couchée et d'un poème quasiment tout fait, emprunté à la meilleure source*, ce qui constitue un gage de sérieux des conseils prodigués. Cette confrontation image / texte est sans doute porteuse de sens ; personnellement, je ne l'ai pas trouvé.

     Le MansLe Mans - place de la République – janvier 2015

    Posture

    Découvrons le yoga.
    Aujourd'hui : la mouette.
    Partir debout jambes très écartées.
    Descendre en écartant les bras
    et en expirant par à-coups
    par la bouche jusqu'à vider
    complètement les poumons.
    Revenir en inspirant lentement.
    La posture nettoie les poumons
    et étire le nerf sciatique.
    Que du bonheur !


     

    * Fédération francophone de yoga.

     


    11 commentaires
  •  

     

    Poème emprunté à un ami
    sauf pour le titre, l’épigraphe
    et la note de bas de page

     

    Louis XIV, qu’on appelait aussi Roi Soleil
    était souvent assis sur une chaise percée
    Jacques Prévert

     

     Merde !
    Je ne sais même pas dire chaise
    en allemand.

     

     

    Note
    Finalement, je dois peu à cet ami.

    Chaises 

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique