• Point de vue

    à Peggy, pour son Carré bleu

    Yves BarréCarré bleu, 2018, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

    Allongé sur le Divan* de son poème, Edmond Rostand ne voit plus par la fenêtre qu'un carré de ciel bleu.

    Et je n'aperçois que du bleu, du bleu,
          Du bleu dans la baie ;
    Le soleil y vient, une heure, au milieu,
          Faire sa flambée ;

    Puis, le carré bleu pâlit vers le soir,
          Prend un vert turquoise ;
    Puis il s'assombrit, devient presque noir :
          C'est comme une ardoise.

     

    * Le Divan, texte intégral dans Les Musardises (gallica.bnf.fr)

     

    « Autre coccinellePartage »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Avril à 06:37

    - C'est très fort, Yves, cet "accompagnement graphique" qui magnifie le poème et l'éclaire a giorno...

     

    - C'est très fort, Edmond, cet "accompagnement poétique" qui magnifie la toile et l'éclaire a giorno...

      • Mercredi 18 Avril à 21:50

        A giorno et a postériori.

    2
    Mercredi 18 Avril à 07:29

    je ne vais pas m'allonger pour te dire mon silence..

      • Mercredi 18 Avril à 21:52

        Même sur l'herbe douce d'un talus au bord d'un chemin ?

    3
    Mercredi 18 Avril à 11:06

    le même bleu aux mots et sur le cerne, Edmond n'est ce pas lui la tirade du nez ? la tache grise évoque ...

    signé : oh la l'artiste ...

      • Mercredi 18 Avril à 22:23

        Dans Un "Bluff" littéraire – Le Cas Edmond Rostand, Jehan Rictus taille un costard à Edmond Rostand, à propos de son théâtre en vers :
        « Ce genre d'écriture ne correspond plus à quoi que ce soit de sensé ou d'utile pour le spectateur et l'auteur. Le Public s'y laisse prendre parce qu'il confond le rythme avec la rime et il qualifie "poète" le premier truqueur venu qui lui rimera des lignes contenant un nombre égal de syllabes.»

    4
    Jeudi 19 Avril à 09:45

    Un point sur le i de la toile bleue...

      • Samedi 21 Avril à 13:13

        Et un point c'est tout ?

    5
    wolfragin
    Jeudi 19 Avril à 13:33

    trop de bleu nuit, mais là, ça va.

      • Samedi 21 Avril à 13:14

        Et uniquement des couleurs miscibles entre elles...

    6
    yannick
    Jeudi 19 Avril à 17:50

    Présences tranquilles ...

      • Samedi 21 Avril à 13:15

        Le bleu-gris ardoise ajoute à cette sensation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :