• Possessif

    Yves Barré

    À force d'avoir n° 25
    2020, crayons sur papier kraft, A4

     

    Si, dans La Fiancée du cheikh*, Carol Marinelli avait écrit : « il plongea ses mains dans ses cheveux », plutôt que « il plongea ses mains dans ses cheveux », permutant par inattention, les deux adjectifs possessifs, elle aurait semé le désarroi chez ses lecteurs.

     

    * Harlequin, 2010

    Note :
    Chercher un lien entre l'image et le commentaire serait peine perdue.

     

    « À venirOn dirait qu'il neige »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Vendredi 15 Mai à 05:46

    Quand les traits plongent les uns dans les autres, on voit la tendre tendresse du geste.

      • Samedi 16 Mai à 22:11

        Ce qui nous dissuade de penser qu'on pouvait être chez le psychanalyste.

    2
    Vendredi 15 Mai à 07:08

    Pas impossible qu'il y ait aussi une erreur dans le titre.

    C'est Le chèque de la fiancée qu'il faut lire...

      • Samedi 16 Mai à 22:13

        Quand j'aurai fini de lire le roman, je te dirai si ton hypothèse est plausible.

    3
    Vendredi 15 Mai à 11:46

    que fait l'oiseau ?

    signé : or ni tôt

      • Samedi 16 Mai à 22:14

        Il plume.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :