• Pré

    De 4 angles, marquons le préPas de chemin pour y accéder : la maison occupait le centre du pré. Le propriétaire louait la maison à une dame sans âge et sa mère qui vivotaient d'une allocation et du lait de trois chèvres. Le propriétaire louait la maison mais pas l'herbe du pré. La dame sans âge menait chaque jour les chèvres brouter les bermes des voies communales.
    Un dimanche. « Elles sont trop lourdes pour moi. J'ai rempli deux poches de tasses de pissenlit coupées sur une autre parcelle du propriétaire. Vous pourriez m'aider à les transporter... avant qu'il revienne de la messe.»

     

     

    Ci-contre :
    De quatre angles, marquons le pré,
    2016, acrylique sur toile, 46 x 38 cm

    Les quelques matinaux lecteurs – matinales lectrices itou – qui ont pu voir, hier, l'ébauche de ce billet, pourront mesurer le chemin parcouru.

    « Cra craCousu de fil blanc »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Juin 2016 à 06:03

    D'où l'expression bien connue : "occuper le terrain" !...

     

    (Certains mauvais esprits iront jusqu'à : "s'occuper de tes reins...")

      • Lundi 13 Juin 2016 à 22:16

        Et avec cette toile, je compte occuper la galerie.

    2
    Dimanche 12 Juin 2016 à 08:06

    c'est un format A4 ?

      • Lundi 13 Juin 2016 à 22:06

        Oui, mais non.

    3
    Lundi 13 Juin 2016 à 06:36

    Réflexion faite, quelque chose à voir avec une maquette de bouquin, juste avant un habile jeu de pliages ?...

      • Lundi 13 Juin 2016 à 22:07

        Personnellement, je plie d'abord, puis numérote.

    4
    yannick
    Lundi 13 Juin 2016 à 07:20

    Je me demande ce qui s'est passé entre la dame sans âge et le propriétaire ?

     

      • Lundi 13 Juin 2016 à 22:08

        Rien qui ressemble à l'empathie.

    5
    Lundi 13 Juin 2016 à 07:36

    Après le noir Soulages, le bleu Klein, le blanc Malévitch...

    le gris Barré !

      • Lundi 13 Juin 2016 à 22:11

        Ce gris est plutôt un blanc sale. Plus blanc, j'avais pas.
        Pourvu que ça ne s'approche pas trop du Pantone 448 C, montré la veille.

    6
    Lundi 13 Juin 2016 à 11:37

    il faut être au moins cinq pour jouer aux quatre coins ?

    signé : biques et boucs

    7
    Lundi 13 Juin 2016 à 22:13

    À quatre, on y joue comme au bridge : avec un angle mort.

    8
    Mardi 14 Juin 2016 à 07:08

    Jouer sans but

    sur un terrain de foot

    ça te botte ?

      • Mercredi 15 Juin 2016 à 23:48

        Est-il préférable de rester sur la touche ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :