• Prenons une chaise, par exemple

    Un mythe

    Vous seriez bien avisé·e·s de vous asseoir avant de prendre connaissance de la communication du CNRS* suivante (Ce que l'auteur dit du cinéma vaut pour la peinture ou la photographie) :

    « Toute image est mythe. Et c'est là l'une des différences essentielles entre le mot et l'image. Le mot, nous le savons tous, est une abstraction. Si je prends le mot "chaise", il désigne et suppose toute chaise possible et laisse l'imagination lui donner une forme plus ou moins concrète à l'intérieur de notre esprit. Or je ne peux pas au cinéma donner l'image d'une chaise. Je ne peux pas non plus donner l'image de la chaise. Il n'y a pas d'article indéfini au cinéma ou d'équivalent. Si je prends une chaise, je vais donner une image de cette chaise. Ce sera celle-là et pas une autre. Je ne peux même pas donner l'image de cette chaise, mais de cette chaise vue sous un certain angle, d'un certain point de vue, sous un certain éclairage. Autrement dit cette image va être infiniment personnelle et spécifique.»

     

    A contrario et histoire d'embrouiller un peu plus les esprits, n'y a-t-il pas dans le dessin ci-dessous, une image de la chaise qui donne toute sa place à l'imagination ?

    Sans chaise

    Sans chaise, 2016, linogravure, 20 x 15 cm
    Autre linogravure de la série : ici.

     

    * Collage et montage au théâtre et dans les autres arts durant les années vingt, La Cité – L'Âge d'homme, Lausanne, 1978

    « Scène de genreDessin à main levée »

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Janvier à 06:04

    - "No comprendo..." (Luis Leon Sanchez)

      • Mardi 16 Janvier à 20:24

        « Ce n'est pas simple ! » (Arantxa Sanchez)

    2
    Mardi 16 Janvier à 08:04

    la photo, la vue, c'est une immédiateté, une perception simple, un seul point, fixé.. Direun objet  par les mots, la pensée c'est offrir toutes sortes d'angles possibles, vus, non vus, imaginés.. un entretien à l'infini ( comme dirait Blanchot et comme je te le disais hier.).

    ta chaise comme tes mains.. comme toi.. tu laisses la place aux autres...tu leur permets dans tes oeuvres d'exister à leur envie...

     c'est ce que j'aime chez toi, l'Artiste.

      • Mardi 16 Janvier à 20:43

        Mains
        Les mains dont tu parles. Pour se faire une image.

    3
    Mardi 16 Janvier à 11:14

    […] beau comme la rétractilité des serres des oiseaux rapaces ; ou encore, comme l'incertitude des mouvements musculaires dans les plaies des parties molles de la région cervicale postérieure ; ou plutôt, comme ce piège à rats perpétuel, toujours retendu par l'animal pris, qui peut prendre seul des rongeurs indéfiniment, et fonctionner même caché sous la paille ; et surtout, comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie !

    Isidore Ducasse / Comte de Lautréamont

      • Mardi 16 Janvier à 20:44

        Beau ? C'est vite dit, comte.

    4
    K
    Mardi 16 Janvier à 20:11
    On a retrouvé la chaise invisible, ça se voit !
      • Mardi 16 Janvier à 20:46

        Tu fais remonter un souvenir. Ma première rencontre avec l'homme invisible : la lecture du roman par le prof de français, en 6e.

    5
    Mardi 16 Janvier à 22:08

    Mais est-ce bien une chaise que tu nous montres, Ahoui, sur ce beau carrelage mordoré? Est-elle longue, percée, de bébé, d'église?

    Certes, je me dois de te faire confiance.

    Mais dans ce jeu de chaises que tu nous contes n'y a-t-il pas une entourloupe? J'envisage de mon entretenir avec une copine*.

    (* La chaisière de l'église Notre-Dame de la Couture - autrefois Culture -. Elle est passée à la télévision dimanche dernier.)

      • Mardi 16 Janvier à 22:57

        Finement observé et doutes fondés, Roger. Il ne s'agit pas d'une chaise, mais des pattes d'un chevalet*. Notons toutefois qu'il n'est écrit nulle part qu'une chaise apparaît sur sur la photo.

        * Et sur ce chevalet, le dessin de mains (presque) empruntées à Michel Ange.

    6
    Mercredi 17 Janvier à 07:31

    Assise sur un coussin d'air transparent...

      • Mercredi 17 Janvier à 22:14

        Pourvu que l'air ne soit pas trop froid.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :