• Présentez-nous

    ChaiseSalon du livre. Sur la table : État de chaises. Un monsieur prend le recueil en main.
    – Je regarde de quoi il retourne... le nom de jeune fille de mon épouse est Chaise...
    – Ah oui ? * Présentez-la moi, j'aimerais la connaître...
    – Oh mais je ne prête pas ma femme au premier poète venu.**

     

    Ci-contre
    Chaise, bout de ferraille sur socle bois et cire de Babybel, hauteur 18 cm.

    * C'est tout moi ça !
    ** Tout n'est pas entièrement faux dans ce billet.

    « Sens défiguréÀ la rue »

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Octobre 2014 à 10:35

    C'est presque trop beau pour être vrai, mais on s'en fout, c'est un billet cinq étoiles !...

     

    - Et vos enfants Pouf et Tabouret, ils vont bien ?...

    2
    Lundi 6 Octobre 2014 à 11:05

    Dommage elle s'appelle Isabelle, la dame. Et elle n'est pas de bois !

    3
    Mardi 7 Octobre 2014 à 04:17

    Vous devriez venir à la fin d'une journée de cours: toutes les chaises sont retournées.

    4
    Yannick
    Mardi 7 Octobre 2014 à 06:22

    Chez eux,


    quand elle s'assoit, il voit double...


    C'est comme ça, chez eux !

    5
    Mardi 7 Octobre 2014 à 09:48

    sa femme était Chaise hier.

    signé : pas trop nie me

    6
    Mardi 7 Octobre 2014 à 22:06

    @Topa – Les enfants Pouf... je ris.

    @Lily – Ce n'est pas non plus la Dame de fer.

    @la bacchante – Comme dans les bistros !

    @Yannick – On raconte qu'il boit, mais on comprend, à te lire, que c'est pure calomnie.

    @thé âche – Aurait-elle pu briguer un siège au Sénat ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :