• Quand une maison fait le mur

    au poète qui file (son) droit

    Maison (LD)                                                                                                                                                                     photo Laurent Deheppe

    On devrait ranger les manuels de droit sur les rayons de la poésie.

    La coutume d'Orléans, art. 243, porte : « Aucun ne peut faire chambres-aisées, nommées fosses-coyes, latrines ou fosses de cuisine, pour tenir eaux de maison, auprès du mur mitoyen, qu'on ne laisse franc ledit mur. Et avec ce doit être fait le mur dudit puits-à-retraites, ou fosses-coyes, aux dangers et dépens de celui qui fait ledit puits, de pied et demi d'épaisseur du moins, s'il n'y a partage, division ou paction au contraire. Et seront percées en sorte que la plus grande crue des eaux n'y puisse atteindre s'ils ne sont ès rues prochaines de la rivière.»

    J.B.J. Pailliet, Manuel de droit français, Paris, 1824

     

     

    « Rue de la VicomtéRue de la Vicomté 2 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Mai à 06:04

    La photo de Laurent aurait pu être signée Ernest Pignon-Ernest...

      • Vendredi 19 Mai à 21:40

        Rien à ajouter yes !

    2
    Vendredi 19 Mai à 11:17

    un pignon une maison ? le débat se poursuit grandeur nature

    signé : Paul Émique

      • Vendredi 19 Mai à 21:41

        Ça devrait faire prochainement l'objet d'une thèse.

    3
    Martine
    Vendredi 19 Mai à 13:53

    Un pignon collé à une maison.........

      • Vendredi 19 Mai à 21:43

        Tu as l'esprit de synthèse. Tu seras sûrement sollicitée pour enrichir la thèse dont il est fait mention ci-dessus.

    4
    yannick
    Samedi 20 Mai à 08:09

    "Arrête de pigner" me disait-elle en me collant en punition au pignon de la maison ... peut être est-ce une des raisons pour laquelle le mot pignon est  devenu pour moi un verbe.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :