• Ravissement

    Yves Barré

    Dessin du 5 janvier 21
    acrylique et encre de Chine sur papier, 39 x 26,5 cm

    Alors qu'il passe le week-end à la plage, Pierre Bonnard, le peintre, assiste à l'enlèvement d'Europe – fille de roi – par un taureau blanc – métamorphose de Zeus, excusez du peu. Il sort ses tubes de couleurs et fixe le méfait sur la toile. Comme il lui reste un espace vide en bas, à droite, il ajoute un couple de baigneurs, accom­pagné d'un enfant qui joue dans le sable.

    Pas trop appliqué, mais là n'est pas le sujet.

    C'est ce détail qui provoque mon intérêt. Je m'inspire du maître. Représente une femme dont j'ai trouvé les formes dans le sable – myopie ! –, l'enfant et sa pelle en plastique, l'homme de dos et un chaton vert, parce qu'à moi aussi, il restait un petit espace vide.
    Avec le recul, mon homme me paraît bien malingre.

    Je remets l'ouvrage sur le métier. La dame et le monsieur – larges épaules, petites fesses rondes – dépassent du cadre. L'enfant est parti jouer ailleurs, le chat a filé.

    Ça, c'est de la peinture !

     

    Les esthètes retrouveront le détail ci-dessous dans la reproduction de L'Enlèvement d'Europe, par Bonnard.

    Bonnard. L'Enlèvement d'Europe (détail)

    « FrontispicesFait chocolat »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Janvier à 05:37

    - Pour la commodité des foules et dans le respect des gestes sanitaires cependant, l'enlèvement d'Europe sera couplé avec celui des encombrants, il aura donc lieu tous les vendredis, de 14 à 16 heures...

      • Mercredi 6 Janvier à 20:48

        Zeus n'aurait pas volé qu'on l'attelle au char de ramassage.

    2
    Mercredi 6 Janvier à 11:34

    Bonnard aimait le soleil, et vivait à Nice ici on cherche dans l'ombre

    signé : bleu 

      • Mercredi 6 Janvier à 20:48

        Même à Nice, il fait nuit la moitié du jour.

    3
    yannick
    Jeudi 7 Janvier à 09:06

    Un envol qui part d'un enlèvement, c'est bonnard !

      • Jeudi 7 Janvier à 22:34

        Bonnard serait un terme dialectique manceau (XIXe siècle). Étonnant ! non ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :