• Retour des moutons. Pour leur tenir compagnie, un quasi poème avec bergère et troupeau.

     

    Poème pour philuméniste

    Jusque-là j’avais trouvé stupide
    de collectionner les boîtes d’allumettes
    mais quand je vis qu’il y allait de la liberté
    et de la vie, peut être, j’y pris goût.
    Anatole FRANCE



    Soir d’été à Domrémy.
    La petite Jeanne s’égosille :

    – Papa ! Maman !
    J’entends des voies !

    – Ça va ! On n’est pas sourds.
    Rentre tes moutons
    et soigne ton orthographe.

     

     

     

     

    Les moutons de la rue du Tertre,
    2017, acrylique sur carton, 100 x 50 cm

     


    12 commentaires
  •  

    Moutons

    Avez-vous jamais tenté de dessiner un mouton ?

    Ça ne garde pas la pose. Sauf quand ça chôme, mais autant faire le portrait d'une couverture.
    Une goulée d'herbe, un pas. Une goulée d'herbe, un pas.
    Il pait, il marche. 
    Le mouton est en marche.

    Ne sortez pas la phrase du contexte, vous risqueriez de déplaire.

    Et ne manquez pas Les Moutons, le clip de Richard Gotainer.

     

     

     

     

    Dimanche, quatre poètes se sont fondus dans la verdure du Jardin Mosaïque à Asnières-sur-Vègre.
    Henri Chevignard en relate les interventions sous forme de feuilleton sur son blog Sur du vent.


    7 commentaires
  • Autres toiles tirées de l'oubli.
    Difficiles à dater car rien qui ressemble dans les autres productions. Peinture étalée au couteau de cuisine et grattée avec le même outil.
    Étreinte & ce qui en résulte est le titre.
    Si on peut voir un couple enlacé (à gauche), la deuxième toile reste une énigme. Le mot "ouvre" sur fond orangé est lisible en haut, cela ouvre-t-il autant de possibles ?
    – C'est pas toi qu'as peint ?
    – Si... mais !

    Étreinte & ce qui en résulte
    Étreinte & ce qui en résulte, diptyque, avant 2000, collage et acrylique sur toile, 41 x 33 cm


    9 commentaires
  • Carottes

    Autres peintures sur gerflex. Cette fois, pendant la période carottes.
    Réalisées en marge de travaux proposés par Alain de Bourgues, à l'atelier d'arts plastiques d'Allonnes.

    Carottes

     

    Carottes, 2007, acrylique et collage sur gerflex,
    40 x 40 cm


    8 commentaires
  • Tout frais sorti* de l'Atelier de Groutel : Droit devant de Louis Dubost.

    Droit devant s'ouvre sur ces mots :

    Tout le temps
    et quelque chose à dire
    t'as que ça à faire
    écrire

    Après que Louis m'a confié la mise en images, je n'avais plus que ça à faire : dessiner.
    C'est la réponse d'un lecteur. Privilégié, puisque parmi les premiers.

    Droit devant

    Louis Dubost, Droit devant, après-lire de Roland Nadaus, linogravures de Yves Barré, 60 pages, composition en caractères mobiles  et impression sur papier vergé crème 160 et 220 g. Tirage limité à 50 exemplaires. Atelier typographique de Groutel,

    Disponible chez l'éditeur : Jacques Renou, Atelier de Groutel, 25 Groutel, 72610 Champfleur.
    Existe en deux présentations : dos collé ou portfolio, à préciser à la commande (sur papier libre).
    20 € + frais de port : 1 €.

     

    * Le jour où on l'a tenu en mains, pas plus fiers que nous : Louis, à l'écriture ; Roland, en postface ; Jacques, à la composition ; et moi, à la gravure.


    6 commentaires
  • Ouest-France


    4 commentaires
  • À la faveur d'un déménagement, quelques dessins et toiles ont revu la lumière.

    Totalement oubliées, deux peintures sur gerflex.

    Il ne faut pas manquer d'imagination pour y voir des nus – ou fragments de nus.

    Deux nus

    Nus, 2007, acrylique sur gerflex, 40 x 40 cm


    10 commentaires