• Assise, verre à la main

    – Ce jour-là, je ne portais pas ma petite robe bleue ?
    – Si... Pourquoi ?

     

    Assise, verre à la main, travail en cours, toile 46 x 38 cm


    8 commentaires
  • Alimentation au centre aéré

     

     

     

    Un gros pif, des cheveux raides. J'ai semé ce personnage un peu partout.
    Ici, pour illustrer une brochure des Francas : L'Alimentation au centre aéré (Michel Morice, 1977)


    6 commentaires
  • Rue de la Vicomté 07 Billet (ap)paru furtivement le 20 juillet.

    C’est grave docteur ?

                             Dites-moi pourquoi les mulets
                             font des crottes carrées ?

                                               Henri Tachan

    La roune de balleuse
    a brouté tout le foin
    et crotté sur le pré
    ses ballots
    pâles momies

    J’ai rêvé que je
    mangeais mes chaussettes
    Dois-je consulter ?

     

    Ce carton est daté du 14 Juillet 17, ce que nous montre, avec insistance, le drapeau tricolore.

    Rue de la Vicomté 7, 2017, acrylique sur carton, 100 x 50 cm

    * Un ballet ? Ben voyons ! Je n'allais pas l'écrire, mais Ouest-France ne s'en est pas privé. Titre d'un article de Guillaume Le Du : Le bal des moissonneuses-batteuses bat son plein (21.07)  – Note actualisée le 21.
    ** Dois-je préciser que nous avons ici des ballots de paille et non des ballots de foin ?


    10 commentaires
  • Assise, verre à la main

    « L'art est le culte de l'erreur.»

    Je remercie Picabia pour cette pensée réconfortante, parce que, là, en matière d'erreurs, on est servi. Bras gauche trop long, tibia droit trop court et pied gauche comme la Corse sur certaines cartes de France.

    Cézanne ne trouvera rien à redire sur la longueur des membres, sinon je montre à tous son Jeune Garçon au gilet rouge.

    Cézanne

     

    Assise, verre à la main, 2017, croquis, A3


    10 commentaires
  • Couple sur le pré

    Couple sur le pré,
    2017, acrylique & pastels à l'huile sur toile, 100 x 80 cm

     

    J'ai dit chez quel poète ce tableau puisait ses racines.

    La poésie étant affaire de partage et d'amitié, de cet autre poète dont ami m'a offert J'aurais un royaume en bois flottés*, une citation qui prend sa mesure ici :
    « N'approuve la beauté que si tu peux l'étreindre.»

     

    * Nimrod, J'aurais un royaume en bois flottés,
      
    Poésie/Gallimard, 2017


    7 commentaires
  • Couple sur le pré   Couple sur le pré

    Deux études pour Couple sur le pré
    – pastels sur papier, 61 x 43 cm
    – fusain, craie et acrylique sur Kraft, 100 x 80 cm

     

    – Deux études ? L'affaire semble sérieuse !
    – Tout à fait. J'aimerais qu'il y ait entre le couple et la ligne de verts qui figure le pré, un espace pour le rêve de l'observateur. Ni trop large, ni trop mince. Le tableau prend source dans le souvenir de ma lecture du recueil de Laurent Deheppe, Les Carottes fraîches*. Je viens de le relire : je n'ai rien à changer à mon souvenir.

    * Polder n° 157, Décharge/Gros Textes, 2013. Revue Décharge sur internet.

     


    13 commentaires
  • Bal du 14 Juillet
    Bal du 14 Juillet 1909 (source gallica.bnf.fr)

    Une pensée pour les victimes de l'attentat de Nice (juillet 2016) et des attentats multiples de Bagdad,  Londres, Manille, Kaboul...


    3 commentaires