• Nu – Tenez, mademoiselle, je me sens d'un naturel si lourd, si fainéant, que d'entendre seulement parler de travailler, les bras m'en tombent.*

    * Alexis Piron, les Enfants de la joie, 1725

    Nu, 2008, mine de plomb, A4


    12 commentaires
  • J'attends un 6 – Je suis en train d'achever une somme sur Giraffa camelopardalis, me confie un ami. Tu ne voudrais pas, pour en rendre la lecture moins aride, l'illustrer de quelques dessins dont tu as le secret.
    – Si fait, dis-je, sur le coup, sans trop réfléchir.
    Et comme j'ai hérité d'une conscience professionnelle dont on me loue quand on ne l'envie pas, je me mets en quête de documentation. Première lecture : Geoffroy-Saint-Hilaire*La Girafe est surtout remarquable aux yeux de l'observateur, par la disproportion de ses parties. Représenter des attributs hypertophiés sur ce blog de haute tenue morale serait  indélicat, aussi dessinerai-je des chevaux.

    * Geoffroy-Saint-Hilaire, Quelques considérations sur la girafe, Annales des Sciences naturelles, tome XI, juin 1827

    12 commentaires
  • Un kilomètre, c'est quand tes godillots commencent à peser après une longue marche. Ou quelque chose d'approchant. C'est du moins ce qu'on peut lire dans l'Eure au XIXe siècle* :
    Recensement au kilomètre On apprend aussi dans ce remarquable ouvrage, auquel l'éditeur a apporté le plus grand soin, que « les paysans cultivent le charbon à foulon pour les fabriques de draps d'Elbeuf et de Louviers

    * L'Eure au XIXe siècle, Adolphe Joanne, édition les Chemins de la mémoire, 2004. Le texte original – Géographie de l'Eure – a été publié en 1910, chez Hachette.

    Merci à Marinette, pour sa lecture affûtée.

    14 commentaires
  • – Où étais-tu le dimanche 17 avril 2004 à 18 h 00 ?, me demandait Henri dans un courriel récent.
    Cette année-là, le dimanche 17 avril est tombé le 18, jour où l'Humanité – le journal – fêtait ses cent ans.
    Hormis le fait qu'il s'emmêle le calendrier et m'ait fait patienter jusqu'au lendemain pour me donner la réponse, Henri gagne à être connu.* Sur le document, je suis assis derrière lui.



    Pour découvir Louis Sclavis : le remarquable Carnet de routes du trio Romano, Sclavis, Texier, témoignage d'une tournée en Afrique initiée par Guy le Querrec dont les photos sont données dans l'épais livret joint (Label bleu, 1995).

    * Henri chez Biloba et sur le blog Sur du vent (propos sur l'écrit)

    12 commentaires
  • Évron Évron, reflet de la médiathèque – février 2008

    Gault de Saint-Germain, ci-devant pensionnaire du Roi de Pologne, ex-professeur du ci-devant Collège de Clermont, écrit dans son Traité de la peinture de Léonard de Vinci *:
    « On appelle reflet simple, celui qui n'est formé que d'un seul corps éclairé, et reflet double, celui qui reçoit la lumière de deux corps ; on peut juger par là de ce que c'est qu'un reflet triple.»
    – Lumineux ! Non ?

    * chez Perlet, Paris, an XI



    10 commentaires
  • LE CAVALIER À CONFESSE

    Un cavalier s'accusait à confesse
    D'avoir, pendant toute une nuit,
    Partagé le lit de l'Hôtesse;
    Où son bidet l'avait conduit.
    Mon cher enfant ? car il faut les compter.
    Combien de fois ! Oh ! oh ! mon Père,
    Je ne suis pas ici pour me vanter.

    Abbé de Grécourt *


    Femme adultère (source : gallica2.bnf.fr) Sénégal – Femme adultère traînée par un cheval et son amant pourchassé.**

    Je ne jette pas la pierre à la femme adultère*** : poème et gravure sont l'objet d'une rencontre fortuite.

    * Épigrammes et madrigaux de M. l'abbé de Grécourt, Paris, 1763
    ** illustration tirée de L'Affrique et le peuple affriquain considérés sous tous leurs rapports avec notre commerce & nos colonies, par M. Lamiral, chez Dessenne, libraire, Paris, 1789. Sources : gallica2.bnf.fr et books.google.fr
    *** Clin d'œil à la chanson de Georges Brassens et pendant que j'y suis, à Martin Circus, pour le titre.


    8 commentaires
  • Cariatides
    Petites sœurs des cariatides dans cet objet qui tient du dessin et de la sculpture. Transparent et fragile. Ébauche.


    12 commentaires