• Deux poèmes

    8 commentaires
  • PigeonsDécor mural de A. Poirier & F. Masset, Évron (53) – détail *

    Si on n'a rien de mieux à faire, on lit dans le Dictionnaire comique, satyrique, critique, burlesque, libre et proverbial,** de Philibert Joseph le Roux :
    Qui veut tenir nette sa maison, n'y mette femme, prêtre ni pigeon.

    * Le décor représente une vitrine, des passants et une voiture automobile début de siècle, dans une subtile palette de couleurs.
    ** tome second, H-Z, Pampelune, MDCCLXXXVI


    16 commentaires
  • Constellation de la golden 1 Constellation de la golden 1
    2008, acrylique sur toile, 100 x 81 cm, collection privée

    Juste incertitude. Il va de cette pomme comme il va des gens. L'air de rien. L'air de peu. La profondeur ne se révèle qu'à temps de patience. Richesse et vertige.
    Tout ça pour ne pas dire simplement qu'on est en face d'une authentique œuvre. Qui perdure même si on se place un peu sur le côté.
    On pourra lui préférer Constellation de la golden 2, plus colorée.
    On fait ce qui lui plaît.

    12 commentaires
  • Mules On n'a jamais été aussi proche du printemps.*
    Comme dit François Bernier, dans son Abrégé de la philosophie de M. Gassendi,**  il demeure mesme dans les choses meslées, comme dans une mule, ou dans une plante qu'on a entée, quelque chose de l'un et de l'autre sexe.
    Les cyclamens ne me contrediront pas.


    * Épineu-le-Chevreuil, février 2008
    ** Paris, 1684


    8 commentaires
  • Trois fleurs, un vase (détail) Trois fleurs, un vase – détail

    Poisson Grille de broderie – Marie-Claire Idées n° 60, mars 2006

    On n'a pas idée des sources d'inspiration. En fin connaisseur, Topa identifiait l'ide mélanote.
    Je tiens à disposition des amateurs – et mateuses* – les références des moulinés DMC**. On pourra se dispenser de broder l'erreur d'orthographe.***

    * Facile ! Eh oui, c'est dimanche.
    ** Moulinet ? Pas sûr que le poisson goûte l'humour.
    *** Devine laquelle.



    8 commentaires
  • Trois fleurs un vase – Pourquoi ?
    – Je vais vous expliquer.
    (
    Avez-vous remarqué les deux tirets d'un dialogue : qui répond n'est pas qui questionne ? Plus économe en tirets, l'homme politique répond à la – bonne – question qu'il a lui-même posée. Revenons à
    )
    notre propos.
    – Pourquoi ce titre : Trois fleurs, un vase ? Au mieux, on ne voit qu'un poisson rouge...
    – Je vais vous expliquer.  Il y a, à la création, deux fleurs dans un vase...
    – Pour le même titre ?
    – Pour le même titre ! Humour !
    – Mouais... Et on cherchait en vain la troisième...
    – Jusqu'à ce que ce poisson arrive...
    – Mais ce n'est pas une fleur !
    – On n'allait pas chipoter. Une fleur, un poisson... De toute façon, les fleurs sont fanées. Et je connais une rue du Pont de 4 mètres qui ne conduit ou passe plus sous aucun pont.


    Trois fleurs, un vase
    2008, acrylique sur toile
    100 x 81 cm


    12 commentaires
  • Larzac Jean (l'astuce) Bertrand est homme de conscience et de constance contrairement à un concurrent héliporté...
    Cette photo révèle un instant unique : Jean (l'astuce) Bertrand, à gauche sur l'écran,  qui acquit en 1978, un mètre carré du Larzac, se voit indiquer par un officier, l'emplacement de sa propriété qu'il entend utiliser à la retraite.
    Certes il est question de trente années... mais durant toutes icelles, Jean (l'astuce) Bertrand s'est abstenu de photographier des pin-up de bazar et n'a jamais survolé la misère du monde.

    Hector Sant Malo, chargé de com' de Jean (l'astuce)  Bertrand, sous CDD
    (photo Service des armées)

    13 commentaires