• Yves Barré

    À force d'avoir n° 56, détail

     

     
    Méfiez-vous du petit verre, il tue le corps et l'âme.*

    Erreur commise par les adeptes de l'eau pure : traiter d'alcoolique l'honnête dégustateur du jus de la treille.**


    * A. Lemoine et Villette, Contre l'alcoolisme : recueil de devoirs préparés pour chaque semaine, Nathan, 1902
    ** Docteur Maury, Soignez-vous par le vin, éditions du jour, 1974


    7 commentaires
  • Yves Barré
    Atelier, 6 juin 2020, 10 h 30

    Le soleil projette l'ombre* des arbres du dehors sur le mur du fond de l'atelier et recompose le tableau trop blanc à son goût (Ici : Trois fleurs, un vase).

    * Qu'un soleil projette son ombre n'est pas plus incongru qu'une sombre clarté qui tombe des étoiles.


    8 commentaires
  • Yves Barré

    À force d'avoir n° 41, 2020, acrylique sur toile, 20 x 20 cm


    8 commentaires
  • Yves Barré

     

     

    – Chéri ! C'est toi qui m'as emprunté Ahoy there !
    – Ahoy there ?
    Qui est-ce ?
    – Le CD de Franck Zappa !
    – Ça ne risque pas ! En ce moment, je n'écoute que du classique. L'intégrale de Bach. Avant d'attaquer celle de Mozart.

     

     

    Sans titre, 2020, gravure sur CD, état 1


    10 commentaires
  • Yves Barré

    À force d'avoir n° 61, 2020, acrylique sur toile, 20 x 20 cm


    12 commentaires
  • Yves Barré

    À force d'avoir n° 27, 2020, acrylique sur toile, 20 x 20 cm


    8 commentaires
  • Tena, une jeune Kotokoly de Kounandohokou, une localite du departement de l'Atacora, debarque dans la ville de Parakou pour servir de domestique chez les epoux Dossou-Yovo. Elle entreprend de seduire serieusement M. Codjo, le jeune gardien. M. Codjo lui resiste, mais Tena est tenace... 
    Commence alors une liaison dangereuse a l'arriere-gout amer...*
    La suite dans L'Amour sous les arbres et dans les herbes, de Valentin C. Hounnon.

    Yves Barré

    À force d'avoir n° 37, 2020, acrylique sur toile, 20 x 20 cm

     

    * Source : books.google.fr


    16 commentaires