• Yves Barré

    En 1982, j'ai acheté mon premier ordinateur : un Commodore 64. Les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.
    J'imaginais que ce serait un bel outil pour dessiner. Il fallait beaucoup d'imagination et d'indulgence pour trouver intérêt artistique à ces premières productions frustres.

    À peine plus riche que les motifs du Coloredo*.  Ça non plus, les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître.

    L'image ci-dessus est sortie d'une imprimante à aiguilles.

     

    * Le Coloredo de mon enfance, boîte d'allumettes à tête colorée et modèles de réalisations :

    Coloredo
    source : Ribambelles et Ribambins

     


    11 commentaires
  • Yves Barré Linogravure tirée d'un dessin à la con montré ici en avril.

    Yves Barré

    Ce motif, dont je suis incapable de dire d'où il m'est venu, entre en forte résonance avec le cauchemar récurrent d'un ami. Étonnant ! Non ?

    M. Corps expéditif – sans doute un pseudonyme – proposait la légende suivante : « La chaise percée est le dernier maillon de la chaîne alimentaire.»


    12 commentaires
  • Yves Barré

     

     

     

     

    Couple d'amoureux regardant brûler la chapelle.

    2019, linogravure, 20 x 14 cm sur papier Fabriano 25 x 17 cm


    14 commentaires
  • Yves Barré

    Mur, près de la Cave aux poètes, à Roubaix, en mars 2015.

    Les couleurs avaient déjà perdu de leur intensité, l'invitation reste toujours d'actualité.
    « Oui... à un avenir où nos différences de couleur ne seront jamais source d'incompréhension.»


    9 commentaires
  • Yves Barré

    Sur l'image de la femme et du chat, Yannick m'en conte une bonne que je vous invite à partager.

    « Il y avait une fois un roi qui aimait passionnément une princesse ; mais elle ne pouvait pas se marier, parce qu'elle était enchantée. 

    Il s'en fut consulter une fée, pour savoir comment il devait faire pour être aimé de cette princesse. 

    La fée lui dit :

    – Vous savez que la princesse a un gros chat qu'elle aime beaucoup ; elle doit épouser celui qui sera assez adroit, pour marcher sur la queue de son chat. »

     

     

    Variation sur Woman & cat


    8 commentaires
  • Yves Barré

    Woman & cat
    2019, taille douce sur rhénalon, dimension totale15 x 10 cm

    Toute petite gravure.

    Je réserve cet autre titre "Un parfum si doux qu'un soir", emprunté à Baudelaire, pour le projet plus grand du même thème.


    12 commentaires
  • Yves Barré
    Ruillé-en-Champagne – 11 juin 2018

    La dernière pluie a causé un déri d'eau fort considérable.*

     

    * Glossaire breton ou Recueil des expressions vicieuses, surannées ou rustiques, usitées dans la ci-devant province de Bretagne, in Mémoires de la Société royale des antiquaires de France, tome 4, Paris, 1823.


    6 commentaires