• Remboursez

    Yves Barré

    Dessin dont on se demande
    comment il est arrivé là.


    Difficile en temps de crise de trouver des figurants. Le torero a enfilé un masque de taureau. Faute de pique, le picador agite une ridicule dague. Affligeant spectacle, injure aux aficionados. Confinés à la casa, ces derniers seront même privés de bronca.

    « Carnet de confinementÇa, c'était avant »

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Mars à 06:18

    Pour autant, pas question de réduction de peine, malheureusement...

      • Mercredi 25 Mars à 13:26

        Peine perdue ?

    2
    Mardi 24 Mars à 07:27
    individu1671137

    La compagne du torero rit sous muleta.

      • Mercredi 25 Mars à 13:29

        Ah ! Ah ! (Rire étouffé)

    3
    broutilleb
    Mardi 24 Mars à 07:57

    et si la vie n'était qu'un jeu de rôle. et pique

      • Mercredi 25 Mars à 13:30

        Tu viens de relire Descartes ?

    4
    yannick
    Mardi 24 Mars à 08:36

    Ta guernica perso ?  ... magnifique dessin ! ... point de vue perso.

      • Mercredi 25 Mars à 13:33

        Un dessin que j'ai écarté ! Il a d'ailleurs servi à des essais de mise en couleur.

    5
    Mardi 24 Mars à 10:56

    J'attendais un virus véhiculé par le sang des taureaux , c'est le pangolin qui passe en tête

    signé : la souris chauve

      • Mercredi 25 Mars à 13:35

        On déconseille de toréer le pangolin aux sujets qui souffrent de douleurs lombaires.

    6
    Rodger
    Mardi 24 Mars à 21:25

    Faute de pique, c'est la PanIQUE.

      • Mercredi 25 Mars à 13:39

        Surtout, si pique est l'atout.

    7
    Mercredi 25 Mars à 23:02
    célestine

    Olé !

    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      • Jeudi 26 Mars à 22:40

        Mais qui nous dira à quoii ça pense un toro qui tourne et danse ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :