• Rien avec l'autre main

    Toilettes Parfois, devant la porte des toilettes,

    les anges hésitent un peu.

    Jean-Claude Touzeil

     

    Tu m'étonnes qu'il hésite l'ange. Pas seulement à cause de son sexe propre, mais également à cause de l'ambiguïté qui émane de cette silhouette. Cheveux longs, pointure 37-38, pantalon pattes d'eph... de quoi rester perplexe.

     

    Admettons, pour avoir visité les lieux, qu'il s'agit d'un homme. Quelle prestance ! Main gauche dans la poche. J'admire cette désinvolture. Et si la main droite tient quelque chose, ce doit être de belle longueur !

     

    Je ne saurais trop lui recommander la protection hygiénique des doigts pour personnes de sexe masculin – brevet allemand n° 437460, délivré le 22.11.1926.

    Pour éviter que la main de l’homme ne soit en contact avec son pénis lorsqu’il fait pipi, Mme Anna Wilke, son inventrice, a conçu un article vestimentaire qui se fixe à l’intérieur du pantalon, au revers de la braguette g, et qui comprend deux poches en tissu souple e, F, adaptées pour recevoir, l’une le pouce, et l’autre les quatre autres doigts.  

    Pour uriner, l’homme saisit son membre d’une main, de façon usuelle, mais indirectement, grâce à la présence des poches protectrices interposées.  

    Si sa main est sale, il ne salit donc pas cette partie de son anatomie... et inversement.

     

     

    Je vous fais un dessin ?

     

    toilettes2b.jpg

     

     

     

    Sources :

    Jean-Claude Touzeil, Parfois, L'Idée bleue, 2004.

    Daniel Le Faou, Inventions insolites, Chiflet & Cie, 2012

     

    « Je ne suis pas allé dans les toilettes des damesMauvaise pioche »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Décembre 2013 à 05:32

    Et sans compter l'économie d'eau du lavage des mains !

    Signé : "Sauvons la planète !"

    2
    Mardi 17 Décembre 2013 à 06:25

    - Pom po-pom !... (air dégagé)...

    - Si les mots ont un sens, le "...et inversement." final laisse dubitatif...

    - Info : le "Parfois" devait/devrait/devra être réédité chez Cadex. A suivre...

     

    3
    Mardi 17 Décembre 2013 à 10:56

    La planète dit merci à Mme Anna Wilke.

    4
    Mardi 17 Décembre 2013 à 11:05

    Qui dit qu'il l'a dit ? Il n'était pas à ce dîner ennuyeux.

     

    Le lecteur à qui le sens de nos propos abscons aurait échappé pourra lire cet éclairage ou cet autre dans une version plus décomplexée.

    5
    Mardi 17 Décembre 2013 à 11:13

    Et la saleté, on ne sait pas non plus où elle va.

    (On suivra le parcours du Parfois qui mérite bien d'être entre toutes les mains.)

    6
    Mardi 17 Décembre 2013 à 11:46

    je ne savais pas que la culture du palais pouvait salir les doigts.

    signé : la confiture

    7
    Mardi 17 Décembre 2013 à 19:05

    Parfois JC Touzeil lit ses Parfois dans Poésie et musique*, l'émission de Christophe Jubien sur Radio grand ciel.

     

    (* Ceux qui ne suivent pas l'émission iront en enfer)

    8
    Mardi 17 Décembre 2013 à 22:04

    Je n'entrerai pas dans les détails.

    9
    Mardi 17 Décembre 2013 à 22:05

    D'autant que son invention a précédé notre article hygiénique...

    10
    Mardi 17 Décembre 2013 à 22:09

    Des ondes de choc !

    11
    Mardi 17 Décembre 2013 à 23:16

    Mais moi je tiens à ce que ma main entre en contact avec mon pénis !!!

    12
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 21:40

    La gauche ou la droite ?

    13
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 18:37

    Pratique !!!

    14
    Dimanche 22 Décembre 2013 à 23:48

    Peut-être, mais ça manque de chaleur.

    15
    Jonnny Cocteau
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:31

    "Un ange passe..."

    16
    Martine
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:31

    ici le dessin du pantalon montre très nettement une braguette à boutons ...qu'en est-il des fermetures éclairs ? Je me renseigne ... on ne sait jamais!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :