• Scientifique

    Yves Barré

    L'eau boude à 96°C. Qui irait le lui reprocher ou s'en offusquer ?
    La dame est nue ! Là encore qui irait le lui reprocher ?

     

     

    Dessin, 2018, pointe feutre sur papier, A3

    « Couper courtCe n'est pas à un vieux singe qu'on... »

  • Commentaires

    1
    Samedi 5 Janvier à 06:04

    - Oui, qui ?... (Mâme Wiki)

      • Samedi 5 Janvier à 22:56

        Wiki, à qui on ne la fait pas...

    2
    yannick
    Samedi 5 Janvier à 07:13

    Un bain très hot !

      • Samedi 5 Janvier à 22:57

        S'en dispenser ou attendre qu'il refroidisse.

    3
    Samedi 5 Janvier à 11:06

    tu m'as pas dit quelle : eau polluée ou claire ? je pense que sortant d'un champ beauceron elle boude dès les faibles températures

    signé : les vers (de terre)

      • Samedi 5 Janvier à 23:00

        Comme dit Alain dans ses Propos, bouder c'est choisir son mal; c'est se venger de soi sur soi. L'eau a ses raisons.

    4
    André
    Samedi 5 Janvier à 17:30

    Ce qu'elle dit,  c'est la vérité toute nue....quoique!!  Le mot nu ment , surtout après les guerres ?

      • Samedi 5 Janvier à 23:03

        Merci pour cette "vérité toute nue". Je me suis demandé quel intérêt j'avais eu à présenter un modèle nu.
        À vrai dire, le phylactère est arrivé après coup, sur un dessin déjà fait.

    5
    Dimanche 6 Janvier à 07:37

    Brève de boudoir...

      • Dimanche 6 Janvier à 18:38

        Et secret d'alcôve.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :