• Si Pet-d'âne m'était conté

    Yves Barré

    Carte postale tirée à l'atelier de Groutel, à l'occasion des journées du patrimoine 2019.


    Moins qu'une vache, mais plus qu'une lampe Pigeon, un cheval flatulant produirait 20 kg de méthane par an.
    Pour les trajets courts, je ne selle plus Tornado, je prends mon vélo.

    « Jus 2 motsChronique judiciaire »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Septembre 2019 à 05:41

    C'est à 6 heures pétantes que l'appaloosa est sorti de l'écurie...

      • Jeudi 26 Septembre 2019 à 22:22

        Au risque d'importuner le voisinage.
        Dernière nouvelle du voisinage, pas loin d'ici : une pétition de riverains a fait déplacer une structure de jeux pour enfants.

    2
    Jeudi 26 Septembre 2019 à 11:12

    quand une bête en salue une autre ! je pense à Eugène Crampon qui fut au goulag à cause des flatulences de son cheval

    signé : exé gèse

      • Jeudi 26 Septembre 2019 à 22:24

        Et le cheval ? L'a-t-il encorle le piou, boljémoï ?

    3
    wolfragin
    Jeudi 26 Septembre 2019 à 19:04

    Il a décidé de quitter son habit de taches, qui s'envolent comme autant de flatulences.

      • Jeudi 26 Septembre 2019 à 22:28

        On raconte, pour encourager les incontinents à la retenue, que l'urine colore l'eau de la piscine. Imagine que les flatulences s'envolent comme des ballons gonflés à l'hélium. La tête des mangeurs d'oignons ou de haricots !

    4
    Vendredi 27 Septembre 2019 à 07:45

    Le nouveau Pet-gaz...

      • Vendredi 27 Septembre 2019 à 17:40

        Un commentaire de haut-vol.

    5
    yannick
    Vendredi 27 Septembre 2019 à 08:38

    Le cheval sûrement originaire de Pétaouchnok ou Perpète-les-oies ... aux roux pets rouge le coquet.

      • Vendredi 27 Septembre 2019 à 17:42

        Cela doit figurer dans le stud-book.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :