• Soldes

    En écho, à la toile montrée précédemment, deux robes sorties de la réserve.

    À gauche, Robe, 2006, acrylique & papier collé sur toile, 65 x 54 cm
    À droite, La petite robe bleue que tu ne mets jamais, 2006, acrylique & craie sur toile, 100 x 80 cm

    En février 2007, le billet suivant et sa note de bas de page, accompagnaient cette petite robe bleue :
    La robe en soi* ne m'intéresse pas, mais ce qu'elle révèle du corps qui l'habite.
    * Je sais, c'est coton à comprendre et on est dans l'incertitude quant au sérieux du propos.

        Robe          Robe

    « RepriseWeek-end noir sur les routes (les journaux) »

  • Commentaires

    1
    yannick
    Vendredi 28 Juillet à 05:49

    Ma femme me dit souvent que choisir une robe, c'est souvent coton ...

      • Vendredi 28 Juillet à 10:05

        Finalement, je vais mettre un jean.

    2
    Vendredi 28 Juillet à 06:28

    Comme disent les artistes minimalistes, "Le plus souvent, la vérité se dérobe et le public n'y voit que du bleu..."

      • Vendredi 28 Juillet à 10:20

        Au sens – enlever la robe – du Dictionnaire de l'académie françoise (An VII de la République),  quand on se dérobe, je n'y vois pas que du bleu,

    3
    Vendredi 28 Juillet à 08:00

    pas du tout coton à comprendre

      • Vendredi 28 Juillet à 10:23

        Non ! On joue sur du velours.

    4
    Vendredi 28 Juillet à 10:31

    la culture du coton a ravagé des régions entières ...

    signé : un petit lainage

    5
    Samedi 29 Juillet à 08:25

    M... et moi qui continue à peindre sur des toiles en coton....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :