• Soupe d'orties

    Le cygne encore. Aujourd'hui avec Buffon, authentique poète.*

    Censuré
    Le couple amoureux se prodigue les plus douces caresses, et semble chercher dans le plaisir les nuances de la volupté, ils y préludent en entrelaçant leurs cous ; ils respirent ainsi l’ivresse d’un long embrassement ; ils se communiquent le feu qui les embrase ; et lorsqu’enfin le mâle s'est pleinement satisfait, la femelle brûle encore ; elle le suit, l'excite, l’enflamme de nouveau, et finit par le quitter à regret pour aller éteindre le reste de ses feux en se lavant dans l’eau.(1)

    (1) D'où vient l'opinion de sa prétendue pudeur, qui, selon Albert, est telle qu'elle ne voudrait pas manger après ces moments avant de s'être lavée. Le docteur Bartholin, enchérissant encore sur cette idée de la pudicité du cygne, assure que, cherchant à éteindre ses feux, il mange des orties, recette qui serait apparemment aussi bonne pour un docteur que pour un cygne.


    * Georges Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des oiseaux, Paris, MDCCLXXXV.

    L'image, montrant un douce caresse du couple, a été censurée au mieux.

    « Bronze patinéL'affiche du Biclou 1 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Avril 2008 à 15:46
    Et dire que Zeus a vécu avant la libération sexuelle !
    2
    Mardi 29 Avril 2008 à 16:39
    A bas la censure !
    3
    Mercredi 30 Avril 2008 à 00:26
    Alors on va tout voir ?
    4
    Jeudi 1er Mai 2008 à 00:30
    Je t'attendais pour le tour de champ du cygne... Tu me surprends encore.
    5
    Anne Onim
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:42
    Nom de Zeus! Pour ravir Léda ?
    6
    Oncle Pa.
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:42
    Fais mon un signe
    dit l'un
    Murmure moi un mot
    qui me destine..

    Toi,
    Estime moi
    et signe...

    Oncle Pa.


    deste
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :