• Taches

    Yves BarréBarcelone, 2005

     

        Maladroit tagueur
    qui signe d'une auréole
    se prend pour un ange.

    « Que dit la météo ?Paresse estivale 7 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Août à 07:31

    Disons que ça coule de source et que parfois ça dégouline...

      • Mardi 3 Août à 23:08

        Comme des bons sentiments, en quelque sorte.

    2
    Mardi 3 Août à 11:34

    tant que son dièse pleure : il devrait mettre un bémol ...

    signé : bleus 

      • Mardi 3 Août à 23:10

        En musicien, tu y vois la partition.

    3
    Mercredi 4 Août à 08:01

    Touché, coulé...

      • Mercredi 4 Août à 22:11

        La coulure fait partie de l'œuvre.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :