• Temps par la fenêtre

    Yves Barré

    Dessin du 24 mars 21
    Dispersion du temps mesuré
    encre et acrylique sur papier, 39 x 26,5 cm

     

    « Omeko »

  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Avril à 07:06

    Par les temps qui courent (quelle force, cette banale expression !), certains s'entraînent dans des grottes à vivre sans repères temporels tandis que d'autres avancent leur montre d'une heure !... Et la "dispersion" dont tu nous parles en images ressemble à un immense jetlag...

      • Samedi 3 Avril à 23:04

        D'autres encore réclament un temps mort.

    2
    Samedi 3 Avril à 10:42

    ouh la la : la question du temps c'est fondamental mais très relatif : la fenêtre, les lunettes, la politique, la palette, le cas lent drille et soupire...

    signé : quand tic 

      • Samedi 3 Avril à 23:06

        Et ne parlons ni de l'avance ni du retard.

    3
    Samedi 3 Avril à 17:15

    je trouve çà beau..très beau... c'est idiot...arf

    ça donne envie de jouer au loto pour gagner du temps.

      • Samedi 3 Avril à 23:07

        C'est vrai qu'il ne viendrait à personne l'idée de jouer au loto pour perdre du temps.

    4
    yannick
    Samedi 3 Avril à 17:31

    Bouger, danser parmi les chiffres qui nomment les jours ... peinturlure vivifiante, un peu comme aujourd'hui, un poil de vent froid et du beau soleil chaud sur mes joues. 

      • Samedi 3 Avril à 23:11

        On ne sait pas quel rapport au temps ont ces deux-là. Tu dis qu'ils dansent.

    5
    K
    Dimanche 4 Avril à 09:58

    De temps en temps. Vivent les intervalles et la dispersion..

      • Lundi 5 Avril à 22:21

        Gébé défendait cette opinion de la distance à prendre vis-à-vis des évènements.

    6
    patrick
    Mercredi 7 Avril à 05:47

    j'aime beaucoup !

     

      • Mercredi 7 Avril à 20:38

        Merci.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :