• Tiens, v'la l'automne

    Paysage rouge
    Paysage rouge
    , 2017, acrylique sur toile, triptyque, 40x 90 cm

    Comme quoi, tout n'est pas rose dans la vie.

    « Prière de laisser ces lieux en l'état...Présentation »

  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Octobre 2017 à 05:20

    - Triptyque à la mode de Carpiquet (village proche de Caen)...

    - C'est ce qu'on appelle "peindre sur le motif" ?...

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:28

        Il faut certes un bon motif.

    2
    yannick
    Mardi 10 Octobre 2017 à 06:24

    Continuum dans la scansion ... que dire sinon,que ce serait la vie saisie au collet ...

    et est-ce qu'on peut applaudir  avec les yeux ?

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:28

        On peut cligner.

    3
    Mardi 10 Octobre 2017 à 07:23

    Ce triptyque nous saisit aux tripes...

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:33

        Je connais une martyre bretonne, sainte Émérentienne, saisie elle aussi aux tripes. Elle les porte à la main.

    4
    Mardi 10 Octobre 2017 à 10:32

    trois fois rouge égal ? c'est une question à laquelle tu apportes une réponse (partielle)

    signé : polyptyque

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:35

        Ce "partielle" est tout en nuances.

    5
    Mardi 10 Octobre 2017 à 11:09

    le rouge me va parfaitement !

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:37

        Quand on peut faire plaisir...

    6
    Mardi 10 Octobre 2017 à 11:21

    Une bonne affiche pour Krzysztof Kieslowski, n'étaient le bleu et le blanc...

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:44

        Dans la langue d'origine : Trzy kolory : Czerwony.

        Toi qui lis le 1, tu n'as pas dû manquer la superbe reproduction de Musique-Mutation I, de Fabienne Verdier.

    7
    Triplepatte
    Mardi 10 Octobre 2017 à 15:36

    Fastoche ! Sans les pieds dans le plat, on dirait du papier peint.

    C'est un peu frustre comme appréciation critique, j'en conviens.

    Toutefois, avec trois pieds dans le même sabot pour marcher,

    aucun chausse-pied, même boiteux, n'empêche de claudiquer.

    ...A+...

      • Mardi 10 Octobre 2017 à 20:47

        Un peu frustre, je ne me permettrais pas. Mais il n'y a pas loin du papier à la toile, et du papier peint à la toile peinte.

    8
    Mercredi 11 Octobre 2017 à 10:21

    j'adore, je peux m'y glisser

      • Mercredi 11 Octobre 2017 à 21:20

        Cet après-midi, tout en peignant – des verts ! – je réfléchissais 1°, à la façon dont je devais rendre l'atmosphère du paysage, sans que figurent des éléments reconnaissables – collines, chemin, arbres... – ; 2°, à l'approche que pourrait en avoir le spectateur. Et, ton idée de t'y glisser me semble juste et dit assez bien une entrée possible.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :