• Toi

    Yves Barré

    Toi, 2018, acrylique sur toile, 46 x 38 cm

     

    – Si le tableau est fini ? demandes-tu.

     

    « Trois fois rienArt pauvre »

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Février à 08:21

    pour moi, oui mais je ne suis pas Toi

    ( je trouve cela superbe)

      • Mardi 13 Février à 08:29

        Moi aussi.

    2
    Mardi 13 Février à 17:30

    Ne serait-ce pas, en vue aérienne, la trace laissée sur la neige par le vélo passé l'autre jour ?

      • Mercredi 14 Février à 09:31

        Quelle imagination !
        Le poème de Régine était lui aussi très inspiré.

    3
    Mardi 13 Février à 21:32

    Ben sûr que non qu'il est pas fini, c'tableau. Y'a core plein d'place pour peinturlurer de tout's les couleu's. Faut pas gaspiller, mon gas! C'é tout d'mêm' pas tes pauv' parents qui t'ont appris à gôcher comm' tu l'fais?

      • Mercredi 14 Février à 09:36

        Amusant, ton commentaire. J'ai été tenté un moment de commenter le tableau sous l'angle du père. Il aurait sans doute dit : « Bon ! », puis après un court silence, aurait repris une conversation laissée en plan.

    4
    Mercredi 14 Février à 07:22

    Attendons que la neige fonde...

      • Mercredi 14 Février à 09:37

        Neige éternelle : ça ne fondra pas.

    5
    yannick
    Mercredi 14 Février à 08:30

    Le ternaire est peu admis même en philosophie... et en peinture de temps à autre, il pointe son museau.

    En musique à offrande ( chaque premier samedi du mois à la fonderie) c'est leur tasse de thé et ça grince...

      • Mercredi 14 Février à 09:39

        En informatique non plus. Et pourtant il y a des possibilités. Entre le 0 et le 1.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :