• Yves Barré

     

     

    Le bien oublié, Pancrace Bessa, essuyait ses pinceaux avec un torche-pinceau.*
    Avant de les savonner, je débarrasse les miens de leur surplus de couleur sur les portes de l'atelier : les rouges sur la porte rouge, les bleus sur la porte bleue...**

     

    * Émile Littré : Torche-pinceau, s.m. Petit linge pour essuyer les pinceaux et la palette. || Au pl. Des torche-pinceaux.
    ** NDLR : C'est pas bête.


    13 commentaires
  • Yves Barré

    Pour respecter scrupuleusement l'instruction spéciale du 30 octobre 1901 du Ministère de la guerre, "l'emplacement destiné au chevalet doit avoir été reconnu minutieusement."
    C'est fait !

    Sur le chevalet :
    Paysage, rue de la Doigtée, en cours (16 janvier).

     


    8 commentaires
  • Yves Barré

     

    Résumé du billet précédent.
    Une journaliste s'enquérait du titre énigmatique d'une peinture en cours d'exécution. On lui répondait d'une manière lapidaire.
    – Les  lectrices allaient-elles en rester sur leur soif ?
    Les lecteurs sur leur faim ?
    – Oui.

     

     

    Mur 61.48.71, 2019, acrylique sur toile, 46 x 38 cm

     

     


    6 commentaires
  • Mur

    Yves Barré

     

    Mur 61.48.71
    acrylique sur toile, 46 x 38 cm

     

    Retour à la peinture avec cette toile en cours d'exécution.

    La journaliste :
    – 61, 48, 71... Ces chiffres ont probablement un sens pour vous ?
    – Oui.

     


    10 commentaires
  • La toile suivante est inspirée – copiée – d'une photo de Françoise*.
    Quand l'idée même ne me serait venue, elle n'hésite pas à partager l'image rectangulaire selon la médiatrice du côté le plus long, distribuant ainsi deux rectangles de surface identique, de couleurs vives – bleue et jaune – qu'une tache de forme indéterminée vient rompre.

    Yves Barré
    Partage, d'après une photo de Françoise Bonnel, 2018, huile sur toile, 22 x 33 cm

     

    * Sur son blog A comme photésie.


    10 commentaires
  • Yves BarréPaysage avec point noir, 2018, acrylique sur toile,

    Je ne saurais trouver titre plus précis. Il y a point, c'est indéniable ; noir, indéniable itou.


    10 commentaires
  • Yves Barré

    Quinze jours sans toucher le pinceau – je parle ici de l'instrument du peintre, l'outil quoi ! – et je me laisse attendrir par une huile suave et odorante, plaisante à étaler. Il en résulte cette toile, pas laide certes, mais loin de l'intention première.

     

    Paysage au champ nu, 2018, huile sur toile, 55 x 46 cm


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique