• Maison 059 Des meuniers ivres se trouvoient dans le cabaret de la maison rouge, sur la route de Wambaix, en même temps que le maréchal-des-logis de gendarmerie, M. Dreux, et un gendarme qui l'accompagnoit. Tout à coup, sans aucune altercation préalable, l'un de ces meuniers lance un pot à la tête du gendarme qui allumoit sa pipe et qui tombe sans connoissance. Les autres meuniers se précipitent alors sur M. Dreux, qui alloit remonter à cheval, s'emparent à l'improviste de son sabre et lui en portent plusieurs coups dont l'un a atteint une artère à l'épaule droite.*

    C'est rouge et le moment de lire sur la Toile de l'un les poèmes de l'anthologie rouge.

    Ou pour qui préfère le genre romanesque – tous les rouges sont dans la nature et il en abuse – : le Meunier hurlant, de Arto Paasilinna.


    * L'Ami de la religion, journal ecclésiastique, politique et littéraire, tome 85, Paris, 1837, p. 333.

    Maison 059, 2008, acrylique sur papier vinyle, 33 x 33 cm

    8 commentaires
  • Maison 012 Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné, écrit à sa fille :
     « Je vous assure aujourd'hui que je me porte fort bien ; je me suis baignée un peu à la Sénèque : j'ai sué fort gracieusement, et peut-être même que je prendrai encore une douche ou deux avant de partir, pour finir toute contestation.»*


    Maison 012
    2008, acrylique sur toile
    22 x 30 cm
    (œuvre appelée à être recouverte, profitons-en)

    * Lettre à Madame de Grignan. Vichy, 19 septembre 1671

    10 commentaires
  • Pour Christine qui fait danser...
    – Les chaises ?
    – Les chaises, les vélos, les valises... Deux chaises dont une timide.

    Deux chaises Deux chaises, années 1980 (?), monotype à l'encre d'imprimerie

    10 commentaires
  • Maison 022 Une femme entre dans la nuit.



    Maison 022
    2008, acrylique sur toile, 22 x 30 cm


    12 commentaires
  • Maisons 208, 209 & 212 Maisons 208, 209 et 212


    Rassurons les cinéphilistes tendance chromophilie : ce sont là images virtuelles.
    Que de maisons portées à l'écran : des hommes vivants, dernière sur la gauche, petite dans la prairie, des 1000 morts, de tous les cauchemars, des sept péchés, de Frankenstein, de Dracula, des damnés, aux esprits, de l'exorcisme...
    Cherchez l'horreur.


    20 commentaires
  • Maison 047 (Le Balcon) De Paul Eudel qui vient de manquer une occasion en or* de se taire, ce jugement hâtif :
    « Dans les persiennes vertes du balcon. M. Manet s'abaisse jusqu'à faire concurrence aux peintres en bâtiments.»**



    * Roger Couderc
    ** L'Hôtel Drouot et la curiosité en 1882

    Maison 047 (Le Balcon)
    2008, acrylique sur carton, 31,4 x 37,4 cm


    10 commentaires
  • Maison 035 « Le temps de refroidissement du fer est plus long que le temps de chauffe.»
    (M. Moulinex)

    Las, la maison 035 a été victime d'une exposition prolongée à la chaleur d'un fer à repasser.
    Acrylique fondue. Maison foutue.


    Maison 035 avant repassage, 2008, acrylique sur papier revue.


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique