• Avec des si On peut attendre de l'artiste qu'il ait pensé son œuvre. Là : non.
    Grand repentir sur un corps amolli, mal installé dans l'espace. Noyé dans ce qui peut ressembler à une bouteille.*
    (Je connais un lecteur qui va triturer l'image dans son logiciel de traitement d'icelles pour en révéler la face cachée.)


    * Selon l'Encyclopædia Universalis, le repentir désigne une modification apportée à une peinture. Il implique un travail beaucoup plus important que celui d'une simple retouche.
    – Ça !


    Avec des si
    septembre 2008
    acrylique sur toile
    80 x 100 cm

    8 commentaires
  • Autre tache blanche Autre tache blanche.
    Autre pour la différencier d'une tache qui m'a occupé quelques jours. Sans réussite.

    – Faut-il entendre par là que le ci-contre dessin est réussi ?

    2 commentaires
  • Pour un recueil Des bouts de rien.
    Pour réveiller la main.
    Ici sur un poème de Anne Certain.*

    Souvent bouts de rien restent en l'état.
    – C'est heureux !



    * Pour faire connaissance : éditions Donner à voir ou encore Une aire de vent.
     


    6 commentaires
  • Baiser
    Devant le portrait de Perrine Thulard,* fondatrice de la congrégation des sœurs de la charité de Notre-Dame d'Évron, une religieuse m'expliquait que le peintre, pour représenter les mains de la dame, s'était servi d'un modèle qu'il avait dans son carnet de dessins. Si j'avais disposé de ce carnet, j'aurais donné des mains à mes deux jeunes femmes.
    – Et des pieds aussi, sans doute !

    * Voir une reproduction du tableau sur le site de la congrégation.

    Baiser, 2008, acrylique et craie sur papier, 50 x 65 cm

    Autres travaux autour de ce baiser : Clin (d'œil) du 11 septembre

    Le titre est un emprunt à un poème de Louise Labé.


    12 commentaires
  • Avec un lapin Le suppliant trouva une jeune fille de l'aage de douze ans environ sur le chemin... laquelle lui demanda s'il chaçoit aux connils. A quoy il luy respondy que ouy aux connils privez, et qu'il chaceroit au sien.*

    Ainsi connil est resté en sa garenne et lapin est sorti du chapeau.
    Que lis-je encore dans les Mots de la chose** ? Lapin vaut pour chatte ! Quelle imagination !***

    * article connil –  roman ancien cité dans glossaire in Œuvres complètes de Clément Marot, Paris, 1824
    ** Les Mots de la chose, Henri Van Hoof, Pauvert, 2003
    *** On a aussi hérisson ! Nous n'avons pas tous les mêmes valeurs.



    Avec un lapin
    1997, acrylique et collage sur carton, 29 x 38 cm


    2 commentaires
  • Couple À la faveur de rangement, ressorti quelques cartons anciens. Jamais montrés jusqu'à ce jour.

    Les corps sont confondus. Primauté de l'union ?


    Couple, années 90, acrylique sur carton,
    39,5 x 41,7 cm


    6 commentaires
  • Ses seins
    Ses seins. Paysage aussi. Océan de ses seins.
    On y lit même d'où la Terre tient sa rondeur.

    Ses seins, 1978 ?, encre d'imprimerie sur papier, 28,8 x 38,8 cm

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique