• Trop cuit

    Yves Barré

    Dessin du 27 mai 21
    acrylique et encre de Chine sur papier, 39 x 26,5 cm

     

    – On dirait une tarte aux abricots.
    – Ah oui, en effet...
    – Et pourtant, le réchauffement climatique, c'est pas de la tarte.

    « L'opportunitéMéridienne »

  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Juin à 06:38

    Personnages attendant patiemment leur tour pour entrer dans une toile de Magritte...

    La distanciation règlementaire diminue le risque de choper les oreillons...

      • Mercredi 9 Juin à 11:37

        Je vois d'ici les figurants patienter avant d'entre dans Golconde.

    2
    Mardi 8 Juin à 08:24

    il pleuvra des noyaux

    3
    Mardi 8 Juin à 10:43

    cuisson solaire : et/ou abricots desséchés

    signé : printemps   pré cosses 

      • Mercredi 9 Juin à 11:38

        Tu souhaitais des nouvelles des petits pois : ils croissent.

    4
    yannick
    Mardi 8 Juin à 18:22

    Je préfère soleil tarte abricot à soleil cou coupé, raison gourmande sûrement !

      • Mercredi 9 Juin à 11:43

        Après le paysan cagneux, soleil cou coupé a été une autre porte d'entrée dans la poésie d'Apollinaire.

        Autre soleil, celui de Karl, illustré par Charline, quand ils fréquentaient le CE1 :

        Tiens en voilà justement un qui passe

    5
    rodger
    Mardi 8 Juin à 20:59

    C'est un soleil qui a pris des pains.

      • Mercredi 9 Juin à 11:46

        Le soleil n'est pas toujours ton ami (de pain)*

        * Désolé ! Je sors de la lecture du Canard enchaîné.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :