• Trzy kolory : Czerwony

    RougeL'Ametlla de Mar (Espagne), juin 2005

    [...] n'oubliez pas les pauvres, soyez charitables,
    laissez leur notre drapeau, le rouge - au front.

    André Blanchard, Impasse de la Défense


    Je sors la citation du contexte. J'ampute même la phrase de son entame. Il reste l'ironie de André Blanchard. Et même dans si peu : la concision de son écriture.
    Rien à ajouter. Pas d'eau dans mon rouge.

    Trzy kolory : Czerwony, est le titre original du film Trois couleurs : Rouge, du polonais Krzysztof Kieslowski.

    Billet paru le 30 mars 2007

    « Trzy kolory : BialyTrzy kolory : Niebieski »

  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Mars à 04:32

    Profitons-en pour rappeler l'existence d'une anthologie concoctée par Françoise Coulmin : "Et si le rouge n'existait pas...", parue en son temps aux éditions Le Temps des Cerises...

      • Mardi 14 Mars à 17:33

        Aux éditions Le temps des cerises, ça coule de source;;; Quelques années plus tôt, ç'aurait pu être aux éditions L'Idée bleue !

    2
    yannick
    Mardi 14 Mars à 06:32

    ... dans ma " Noire Louve," vendredi soir au théâtre du Passeur, il y a aussi du rouge .. .alors si le cœur vous en dit ...

      • Mardi 14 Mars à 17:34

        Le cœur, il ne dit pas non, mais il est déjà pris par d'autres bras.

    3
    vougeot Closde
    Mardi 14 Mars à 11:36

    Et tout ça pour nous annoncer que tu délocalises ton atelier en Pologne ?

      • Mardi 14 Mars à 17:35

        La nouvelle aurait-elle déjà fuité ? C'est exact que je délocalise mon atelier, mais seulement dans le village voisin.

    4
    Mardi 14 Mars à 11:43

    "Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
    Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
    Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit."

    Le dormeur du val, Arthur Rimbaud

      • Mardi 14 Mars à 17:38

        Bon d'accord, après Rimbaud je vais rester modeste, mais voici un court poème du dernier Rue des courtils, paru à l'Atelier de Groutel.

        PALETTE

        Pour obtenir un rouge coquelicot,
        prendre le champ de blé,
        après le calvaire, sur la gauche...

         

    5
    Mercredi 15 Mars à 07:52

    la couleur ne suffit pas pour révolutionner la société.. et c'est bien dommage.; jolie prise...

      • Lundi 20 Mars à 15:31

        Quelques vers de Carole Darricarrère qui semblent écrits pour toi :

        « En chemin, un chemin s'ouvre

        Nous jouons, nous aimons
        nous rouler à même la terre, dans de beaux habits de boue »

        (La Tentation du Bleu, Farrago, 1999)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :