• Un appel anonyme de la forêt

    Anonyme

    Ce n'est pas parce qu'on ne sait rien qu'on ne doit pas le faire savoir,* ainsi Monsieur Buffon :

    « Nous donnons ici figure d'un animal nouveau, c'est-à-dire, inconnu à tous les Naturalistes, [...] cet animal dont nous ignorons le nom, & que nous appellerons l'Anonyme, en attendant qu'on nous dise son nom, a quelques rapports avec le lièvre, & d'autres avec l'écureuil.»**

     

     

    * Pierre Dac disait la même chose, un peu plus vertement.
    ** Source : Buffon, Histoire naturelle (gallica.bnf.fr)

    « Un certain BlaiseCol fatal »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Février 2016 à 00:16
    Cristophe

    Dans un cirque, il pourrait faire un numéro masqué.

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:03

        Le numéro du Concombre masqué !

    2
    yannick
    Jeudi 4 Février 2016 à 06:48

    Un metteur en scène connu disait que ce n'est qu'à la fin de sa vie qu'il arrivait à dire aux comédiens que parfois il ne savait pas.

    Ici pourquoi hésiter puisque  son nom est "Anonyme" !

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:04

        Ç'aurait pu être Personne.

    3
    Jeudi 4 Février 2016 à 07:24

    Aller, un nom de baptème idiot: Musaraecunec (anima melangus)

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:09

        Harpalus idotus est déjà pris par un scarabée.

    4
    K
    Jeudi 4 Février 2016 à 07:44

    Ici London, les inconnus parlent aux anonymes.

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:11

        Je répète : Ici London, les inconnus parlent aux anonymes.

    5
    Jeudi 4 Février 2016 à 10:18

    - Nom d'une noisette en bakélite ! Buffon a soulevé un lièvre à la caisse d'épargne !...

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:20

        Séquence nostalgie.
        La bakélite a bercé mon enfance. Les pièces en bakélite qui sortaient des presses de l'usine devaient être ébarbées manuellemnt. La tache en était confiée aux habitantes du village qui œuvraient à domicile. Les femmes se réunissaient régulièrement chez l'un ou l'autre et, couteau en main, sparadrap préventif autour du pouce, ébarbaient de conserve à la veillée.
        En ces temps, on avait le plastique, mais pas encore la télé.

    6
    Jeudi 4 Février 2016 à 11:47

    quel buffon ce bestiaux ! c'était avant le nucléaire et les A G M ! de quoi abusait il ?

    signé : petpeti

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:22

        Je me demande si le correspondant de Buffon n'était pas un rien farceur. L'animal aurait vécu en Lybie.

    7
    Vendredi 5 Février 2016 à 07:02

    Anonymal

    on est mâle ?

      • Samedi 6 Février 2016 à 22:19

        Ou comment refiler un air entêtant à ses amis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :