• Un autre Chaperon 7

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Avril 2013 à 06:26

    Oh ! oh ! cela devient surréaliste !...

    2
    Mercredi 3 Avril 2013 à 07:25

    L'homme à poil

    se fait tailler un costard...

    3
    Mercredi 3 Avril 2013 à 08:12

    Dans la forêt hantée

    Y a papa qui pique

    Et maman qui coud

    D'après le grand Charles

    4
    Mercredi 3 Avril 2013 à 08:57

    c'est pour faufiler sans se faire remarquer ?

    signé : singe hier

    5
    Mercredi 3 Avril 2013 à 09:47

    Mais qu'est-ce qu'elle fout là Madame Singer ?

    6
    Mercredi 3 Avril 2013 à 13:49

    Le loup devrait se méfier : c'est un piège de la grand-mère.

    7
    Mercredi 3 Avril 2013 à 19:49

    Je fais un petit tour chez les amis poètes parce que ce jour n'est pas le jour de la déchéance politique mais le jour de la mort de mon ami poète FRED ... tu en parleras ??? ... en fait je sens que je vais revenir !!!

    8
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:24

    Le parapluie sur la machine à coudre... Lautréamont n'est pas loin.

    9
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:24

    Tu ne perds pas le fil.

    10
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:25

    Tu parles de ce Charles-la sans doute.

    11
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:28

    Est-ce qu'on peut faufiler sans faux-fuyant ? demanderait un mien ami.

    12
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:30

    Sur le coud coup, on se le demande

    13
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:34

    Madrée, l'ancêtre.

    14
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:34

    Madré, le loup.

    15
    Mercredi 3 Avril 2013 à 21:52

    Je ne communique que très rarement sur la disparition d'artistes ou hommes et femmes de cœur dont j'ai pu me sentir proche. Certains le font mieux que moi, quelques autres – qui m'agacent – ne se manifestent qu'à l'occasion du décès.

    Fred fera néanmoins exception, parce que ses rêves m'accompagnent depuis longtemps déjà. Et qu'il rend palpable ce petit territoire d'enfance qui reste en moi.

    16
    Jeudi 4 Avril 2013 à 07:19

    Et dans Fred : Frédéric Othon Théodore Aristidès.

    17
    Jeudi 4 Avril 2013 à 09:36

    Non, je ne parlais pas du père Ho,  mais du Charles qui trainait-là !

    18
    Jeudi 4 Avril 2013 à 12:33

    Cha-pe-tourne-pas-rond.

    19
    Jeudi 4 Avril 2013 à 20:55

    Bien sûr !

    20
    Jeudi 4 Avril 2013 à 20:57

    D'ailleurs, Cha va mal tourner.

    21
    Martine
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:39

    Ou un piège Pour la grand-mère!

    22
    oncle Pa
    Jeudi 7 Août 2014 à 17:39

    Oui, ah oui..

    Le dessinateur fRED... Un nom qui a inventé un univers... c'était une gageure pour un si court raccourci patronyme.. ou signature, qu'importe.. Ses merveilleuses histoires contaient et comptaient.

    Chaque vignette racontait l'ensemble de la page dessinée.

    Oncle pa 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :