• Un travailleur + récompensé

    Aidons nos amies enseignantes* à préparer sereinement la classe.
    Aujourd'hui, un problème mettant en œuvre les fractions.**









    Un ouvrier paresseux perd 1 j. 1/4 par semaine et un autre très-actif, qui ne perd pas une heure, fait d'ailleurs 1/5 d'ouvrage de plus que lui dans le même temps. Combien le deuxième fait-il par semaine de journées de plus que le premier ?


    * et camarades enseignants.
    ** Recueil d'exercices d'arithmétique sur les sujets les plus usuels, par A. Guilmin et A. Testu, Librairie classique et d'éducation, Paris, 1890
    *** illustration Auguste Lepère, Paris au hasard (gallica.bnf.fr)
    Légende : Ouvriers discutant sur le pont Marie à Paris. On peut voir dans le fond : VINS, CAFE, ESTAMINET.

    « Tant d'oiseauxBocaux »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Mars 2008 à 00:12
    problème n°2 : Combien un troisième ouvrier gagnerait-il en choisissant l'effraction dans les bureaux de l'UIMM?

    2
    Mercredi 19 Mars 2008 à 00:25
    Trois mois avec sursis. Avec un bon avocat.
    3
    Mercredi 19 Mars 2008 à 14:56
    La question qui me taraude, le deuxième a t-il un plus gros salaire que le premier ?
    4
    Mercredi 19 Mars 2008 à 17:27
    Ouh là là ! trop compliqué pour moi ...
    5
    Mercredi 19 Mars 2008 à 18:48
    ... « la statue est toujours à la même place, Eugène Sue me regarde...»
    (Yves Montand)
    6
    Mercredi 19 Mars 2008 à 18:51
    Tu ne serais pas en train – que tu devrais continuer à regarder passer – de nous embrouiller ?
    7
    Mercredi 19 Mars 2008 à 18:58
    Marc Aurèle était en train de dire : « C'est folie de se fatiguer toute la vie...» quand la communication a été coupée.
    8
    Mercredi 19 Mars 2008 à 19:01
    Tu ne traites pas le problème.
    9
    Mercredi 19 Mars 2008 à 19:03
    Pause syndicale.
    10
    Mercredi 19 Mars 2008 à 19:04
    Tout en en faisant trop.
    11
    Mercredi 19 Mars 2008 à 19:49

    Difficile de résoudre ce problème ici aujourdh'ui car c'est GREVE GENERALE !!!

    LIZAGRECE

    12
    Mercredi 19 Mars 2008 à 22:08
    Grève ? Un mot inconnu de mon livre d'arithmétique.
    13
    Jeudi 20 Mars 2008 à 22:31

    Il y a, en réponse à un commentaire de Anne Onym sur l'article du jour, une citation de Clément Pansaers. En voici une autre :

    « O ! le luxe imprévu de la fainéantise !
    La grève générale sur une grève ensoleillée !
    »

    Clément Pansaers, L'Apologie de la paresse, Allia, 1996
    publié pour la première fois en 1921, aux éditions Ça ira !

     

    14
    Jeudi 20 Mars 2008 à 23:16

    Grève ensoleillée et générale !! J'ai tout ce qu'il faut ici sans eau et électricité !!! Mais bon! on rit beaucoup c'est déjà ça que les Autres n'auront pas!

    LIZAGRECE

    15
    Jeudi 20 Mars 2008 à 23:32

    Les journaux font état d'un grève massivement suivie !

    16
    Anne Onim
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:43
    ...ça dépend de l'âge de son chef !
    Et pour "l'éloge de la paresse", on peut lire Paul Lafargue ou Marcel Colin...ou rien du tout si on est paresseux.
    17
    La Marguerite du pré
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:43
    L'a qu'a les envoyer brouter, j'suis ben sure qu'y vont peiner que l'temps qui leur faut pour s'nourrir et pas pu. Et si l'en a un pour mette pu d'temps qu'l'aute, tant pis pour li...
    18
    Marie Jacob
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:43

    Présentez l'artillerie et folklorisez..  Les vamps, elles ne sont pas si mal que ça, j'ai reconnu vos mères !

    19
    zine l
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:43
    il ne fait guére plus , problematique de paresseux.
    20
    Oncle Pa.
    Jeudi 7 Août 2014 à 18:43

    Grève, dit le poète

    Crève ! jure l'ouvrier

    je rêve ! écrit le patron

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :