• J'étais dans le journal des 6/7 février 1982*.
    Merci à l'ami précieux qui a retrouvé
    dans ses archives, ce document, lui aussi précieux.
    Pour plus de confort de lecture : cliquer pour  agrandir l'image.

    Sérigraphie

    Ci-dessous, Dans le bar, une sérigraphie de Pascal, réalisée à l'atelier.
    À propos, savez-vous que les éditions Donner à voir nous servent, au comptoir et dans la collection Tango, un Bistrots écrit par Alain Boudet, illustré par Matt Mahlen. Un Bistrots plein de tendresse pour les habitués.

    Sérigraphie de Pascal

    * Contrairement à icelui qui n'y était pas !

    Journal Ouest-France des 6/7 février 1982. La coquille dans l'article sera réparée dans le prochain billet.


    8 commentaires
  • ondemandeavoir.over-blog.com : ce blog que j'ai animé un temps, devait répondre, chaque jour, à une consigne d'écriture.
    Thème du 8 mars 2012 : Aujourd'hui, féminité. Voici :

    Qui saurait, dans un seul dessin, représenter la passion, l'intelligence, l'humour, la sensibilité, l'attention, la culture...

    0308

    Polystyrène gravé + goutte d'eau


    8 commentaires
  • Billet paru en mai 2011

    Sansonnets

    Vol de sansonnets – Photo Maïette (mai 2011)

     Retour de bordée pour les trois amis de Mézidon-les-Oies*. Chez l'oiselier, le boucher a acheté une cage avec un sansonnet.

    – Avec ça, tu n'auras plus besoin de sonnette pour ta boucherie. Tu n'auras qu'à accrocher ta cage à l'entrée, et mettre une pancarte avec « Entrez », tout le monde comprendra.

    – Je ne sais pas si tout le monde comprendra, mais moi je ne saisis pas ton truc.

    – Mais si, voyons, « Entrez sans sonner ! »

     

    * Yves Barré, auteur homonyme, Mézidon-les-Oies (roman gai), édition de la Pensée nouvelle, sans date (1950 ?)


    14 commentaires
  •  

    Chèvre (création Maïette)

    Billet déjà paru en 2010

     

    « La chèvre de M. Séguin regardait les étoiles danser
    dans le ciel clair et elle se disait :
    – Oh ! pourvu que je tienne jusqu'à l'aube... »
    (Alphonse Daudet)



    Chèvre (cuir),
    hauteur au garrot : 35 cm env.
    création de Maïette.

    (Nos lectrices, quel talent !)

    18 commentaires
  • Ce billet est déjà paru le 14 juillet 2008

    à Jeannie Longo qu'on devrait faire baronne


    Sur le Tour de France, l'étape du 14 juillet est gagnée par un français. C'est l'étape cocorico, rapport à la fête nationale qui tombe souvent le 14 juillet.* Question de bonnes manières. En la matière, la baronne d'Orval en connaît un rayon.**
    * En 1936 déjà, Maurice Archambaud avait raison des furieux lancés à ses trousses dans la quatrième étape.
    *
    * Usages mondains : guide du savoir-vivre moderne dans toutes les circonstances de la vie ; ill. de M. Chatelaine – Victor-Havard, Paris, 1901 (source : gallica.bnf.fr)


    9 commentaires
  • Ce billet a déjà été publié en mars 2009.

    Héron (photo Michèle)
    Héron – Mexique, février 2009 – photo Michèle


    Une fable. Bilingue.*
    À supposer que vous lisiez tout, vous ne trouverez pas la traduction du mot héron. mais vous ne passerez pas à côté de la morale de la fable.

    « Oiseau, a bird. le bec très long, a very long beak. les jambes très hautes, very hight legs. côtoyoit, was next along. rivière, river. vit, saw. abondance, abundance.  carpes, carps. brochets, pikes. grand mangeur, great eater. poissons, fish. auroit aisement pu, could easily have. attraper, caught. n'avoit pas faim, was not hungry. la raison étoit fort bonne, this was a very good reason. après, after. quelques momens, some moments. appétit, appetite. vint, came. retourne, returns. bord de l'eau, water side. pour trouver, to find. de quoi, something. manger, to eat. n'y étoient plus, were no longer there. c'étoit, it was. grande perte, great loss. tanches, tenches. mets, mess. ne plaisoit pas, did not please. il avoit besoin, he wanted. quelque chose, something. de plus solide, more solid. manger, eat. pour qui me prend-on, whom do they take me for. trouve, finds. goujons, gudgeons. a-t-on jamais vu, did ever any body see. frétin, small fish. quoi, what. ouvrirai-je, shall I open. moins, less. faim, hungry. surprit, overtook. extrême besoin, extreme want. ne trouvant rien autre chose, not finding any thing else. très aise, very glad. rencontrer, meet with. limaçon, snail.
    Ne soyons pas, let us not be. si difficiles, so hard to please. ne dédaignons rien, let us not disdain any thing. souvent, often. voulant, being willing. gagner trop, gain too much. on court risque, we run the risk. perdre, to lose.»

    * M. Perrin, Fables amusantes avec une table générale et particulière des mots et de leur signification en anglois selon l'ordre des fables pour en rendre la traduction plus facile à l'écolier, Philadelphie, 1804


    4 commentaires
  • Billet déjà publié en juin 2009

    Vélo noyé
    Belle-Île-en-mer, mai 2009 – Photo : Michèle


    Mon épouse et moi faisions quelques menues courses dans une grande surface – de vente – quand soudain...
    – Vous fûtes frappés par le pittoresque ?
    – Nenni... quand soudain, au détour d'un rayon*, nous vîmes, repassant, une dame avenante :
    – Voulez-vous, à mon épouse s'adressant, essayer ma centrale vapeur ?
    – Ah, rit-elle mon épouse, chez nous, c'est l'homme qui repasse**.

    Réplique qui cloue***  !


    * de bicyclette ! (Note du webmestre : je n'imaginais pas qu'il oserait.)
    ** et se surpasse (Note du webmestre : décidément !)
    ***
    Note du webmestre : On l'a échappé belle !


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique