• Vallée du Douro

    Vallée du Douro

    D'un tout récent séjour dans le nord-est du Portugal, j'ai fait provision de porto et d'images. Moult images. Ici, la vallée du Douro.
    Des générations de viticulteurs ont modelé les deux rives du fleuve pour cultiver les vignes avec lesquelles on produit le nectar.
    Images à consommer sans modération.

    Vallée du Douro

    « Ces rayures, c'est seyantOn n'est pas à la minute »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 2 Novembre 2018 à 05:05

    - Une belle continuité avec les rayures des billets précédents...

      • Vendredi 2 Novembre 2018 à 18:37

        Plus de 20 ans séparent ces dessins. Entre temps, sous le pseudonyme de Buren, j'ai érigé quelques colonnes rayées.

    2
    Minik do
    Vendredi 2 Novembre 2018 à 07:33

    Quelques carrés de vignes et un doigt de porto, que demander de plus...

      • Vendredi 2 Novembre 2018 à 18:39

        À partager avec l'ami qui, chez toi, commandait un pastis bien frais avec trois flocons.

    3
    Vendredi 2 Novembre 2018 à 10:29

    des paysages civilisés ... les vignes taillent un costume aux reliefs,

    signé : blanc & rouge

      • Vendredi 2 Novembre 2018 à 18:40

        Jolie image littéraire.

    4
    Vendredi 2 Novembre 2018 à 12:15

    juste les lignes, j'aime ce calme

      • Vendredi 2 Novembre 2018 à 18:41

        Des lignes, plus quelques aplats de couleur. Gravures en cours à l'atelier.

    5
    yannick
    Samedi 3 Novembre 2018 à 08:50

    Belle écriture mise en lignes ...

      • Dimanche 4 Novembre 2018 à 00:34

        La plus belle écriture est celle qu'ont tracée, au fil des années, les viticulteurs.

    6
    Samedi 3 Novembre 2018 à 23:18
    celestine

    J'aime bien !

    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

      • Dimanche 4 Novembre 2018 à 00:38

        J'espère que les gravures qui prolongent ces croquis sauront te plaire également.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :