• Yves Barré
    Au-dessus de St-Symphorien (72) – 10 juillet 2020

     


    10 commentaires
  • Yves Barré
    Atelier, 6 juin 2020, 10 h 30

    Le soleil projette l'ombre* des arbres du dehors sur le mur du fond de l'atelier et recompose le tableau trop blanc à son goût (Ici : Trois fleurs, un vase).

    * Qu'un soleil projette son ombre n'est pas plus incongru qu'une sombre clarté qui tombe des étoiles.


    8 commentaires
  • Yves Barré

    Ce devait être ma photo de la semaine. Huit popotins alignés offerts à mes yeux.
    Las... le temps de dégainer l'appareil, deux vaches avaient senti ma présence et, se retournant, allaient me priver, cette année encore, du prix Nicéphore Niépce.


    22 commentaires
  • Rouge-queue embuéSt-Palais-sur-mer – mai 2014

    Il bruinait. J'abritais l'appareil photo sous le blouson, serré contre les côtes. Sur la branche, le rouge-queue s'est posé. J'ai dégagé l'appareil pour tirer le portrait de l'oiseau. La branche, l'oiseau, l'océan en fond de scène : à coup sûr, mon plus beau souvenir de vacances.

    Passage du tiède de mon corps à la fraîcheur de ce matin-là : une fine buée avait recouvert l'objectif !


    8 commentaires
  • Combien y a-t-il d'étourneaux sur les branches ?

    Yves Barré
    de notre jardin – février 2020


    – Que gagne-t-on si on trouve la réponse ?
    – De la roupie de sansonnet, pardi !


    12 commentaires
  • Barcelone
    Barcelone – mai 2005

     


    6 commentaires
  • Yves Barré

     

    Une poésie de Louis-Lucien Vermeil... Ça vous dit ?*

    « Dans un frais vallon le sentier s'engage ;
       Un gai ruisselet vient le traverser,
       On trouve plus loin le discret ombrage
       Où maint songe heureux vient nous caresser.»

     

    * Un extrait seulement ! Ne me remerciez pas.


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique