• Yves Barré

    L'arbre qui cache la forêt tente de se dissimuler à son tour derrière une plaque de tôle.

     

    Mail, Baugé – septembre 2019


    2 commentaires
  • Yves Barré
    Lumière – et taches – à travers la cabine de fabrication du papier marbré dans l'atelier de Vincent Rougier – août 2019


    9 commentaires
  • Yves Barré
    Bord de route, en Haute-Loire – 2019

    Pour les victimes, un peu de baume au cœur avec les Stances à un cambrioleur de Georges Brassens

     


    10 commentaires
  • Yves Barré

     

    Autoportrait ou quelque chose d'approchant, 2019.

    « L'entreprise de l'autoportraitiste [...] se révèle être sans fin. Il n'existe pas manifestement de réponse définitive à la question Qui suis-je ?. »*

    – Oui, mais là, on voit rien !
    – Vous ne voudriez pas qu'on me découvrît nu ?

     

     

    * Natacha Allet, L'Autoportrait


    10 commentaires
  • Yves Barré
    St-Symphorien – février 2015

    J'ai avancé ma montre d'une demi-heure. Je suis désormais à l'heure de printemps.


    6 commentaires
  • Yves Barré

     

    Chienne importunée par deux mâles dans une rue de Podence (Portugal).

    La Fontaine était un malin qui prêtait aux animaux les travers des hommes.Yves Barré


    6 commentaires
  • Yves BarréSt-Symphorien – février 2018

     Il pourra bien pleuvoir, venter, tempêter, neiger... rien ne me fera dévier de la lecture de Psychologie de la connerie, trouvée sous le sapin.

    « Si vraiment vous vous croyez plus intelligent et plus exemplaire que la moyenne, le diagnostic fatidique n'est pas loin : vous êtes peut-être un porteur sain de la connerie qui s'ignore.» (Jean-François Marmion)

    Prends ça pour moi !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique