• Angers Angers – août 2008

    Montre-toi magnanime.



    6 commentaires
  • Bleu Porte. Cité Plantagenêt Le Mans (détail)

    Rectangle bleu rayé d'une bande rouge. Martelé par la vie.

    4 commentaires
  • Claude Ribot Détail de la fontaine de la place de la Sirène, au Mans

    Sculpture : Claude Ribot.
    Paroles : Lanza del Vasto
    Interprète : Jacques Douai




    4 commentaires
  • Oseille sauvage Tiges de rumex ou oseille sauvage – Épineu-le-Chevreuil – juillet 2008

    Pour enlever les taches d'encre sur les tissus, le Manuel des dames* préconise le sel d'oseille, mais cette dissolution enlève les couleurs, aussi « on n'en fera jamais usage pour ôter des taches sur une indienne, un guingamp,** car elle produirait une large tache blanche, bien plus visible que ne l'était la tache noire. Sur cette sorte d'étoffe, et sur toutes les toiles peintes, il faut combattre tout de suite l'encre avec le frottement d'une feuille d'oseille, l'immersion dans le vinaigre blanc. Si cela ne suffit pas, il faut en prendre son parti.»

    * Manuel des dames, ou l'art de l'élégance, sous le rapport de la toilette, des honneurs, de la maison, des plaisirs, des occupations agréables ; par Mme Celnart, seconde édition revue, corrigée, augmentée et ornée de figures, Paris, 1833
    ** Le Nouveau Littré 2007 et le TLF donnent la graphie suivante : guingan.


    2 commentaires
  • Bateau de pêche Cabine d'un bateau de pêche, en Espagne – juin 2005

    Tous les navigateurs ne sont pas nés sous le signe des Poissons...
    Bon anniversaire Jacky. « Ami lion, nous dit Élisabeth Tessier, le 23, tirez des plans sur la comète ; le 25, prenez la journée à bras-le-corps.» En clair, le 23, tu te trompes en faisant le point ; le 25, tu termines la traversée à la rame.



    2 commentaires
  • Love me Sur le tronc d'un platane* – Le Mans, juillet 08

    Il faut mourir petit cochon, il n'y a plus d'orge.**


    * Love me. Don't eat me. En français : Aimez-moi. Ne me mangez pas.
    ** André Joseph Panckoucke, Dictionnaire des proverbes françois et des façons de parler comiques, burlesques et familières, etc. avec explication et les étymologies les plus avérées, Paris, 1759


    10 commentaires
  • Savoureux extrait de la soixante-neuvième lettre cabalistique* pour illustrer cet étal de boutons sur un marché.

    Boutons
    « La folie de la troisième femme qu'on me montra, était encore plus singulière que celle de la seconde. Sa fantaisie était de baiser le bouton de la culotte de tous les Révérends Pères Jésuites qu'elle rencontrait. En eût-elle trouvé un chez le Pape, au lieu de courir à la pantoufle du Saint-Père, elle eût été se prosterner devant la culotte de l'Ignacien. Elle se figurait qu'il y avait autant de vertu dans toutes celles de ces Révérends Pères, que dans les Reliques les plus opérantes. Si cette Dévote fût née dans le Royaume de Golconde, ou dans celui de Bisnagar, il lui eût été permis de baiser non seulement le bouton de la culotte, mais encore bien d'autres pièces. Les Faquirs, ou Jésuites Golcondois sont fort accoutumés à recevoir de ces baisers si extravagants en Europe. Les Auteurs nous apprennent qu'on voit les Dévotes venir baiser à ces Faquirs les parties du corps, les plus cachées, sans que pour cela ils détournent tant soit peu les yeux. Je ne voudrais pas jurer que si cette mode s'établissait en Europe, les Moines y eussent autant de gravité. Plus d'un Cordelier lorgnerait tendrement la dévote Baiseuse, & malheur à celles qui auraient des lunettes ; car on verrait bien souvent arriver le cas dont l'ingénieux la Fontaine a fait le sujet d'un de ses Contes,** & qui causa la perte des Besicles de la vieille Abbesse. »

    * Lettres cabalistiques ou Correspondance philosophique, historique et critique, entre deux Cabalisties, divers Esprits élémentaires, & le Seigneur Astaroth ; nouvelle édition, augmentée de nouvelles lettres & de quantité de remarques – La Haye, 1766.
    J'ai rafraîchi l'orthographe, sauf pour faquir qui me plaît dans cet habit.
    Les Lettres persanes sont parues en 1721, à Amsterdam.
    ** Les Lunettes, dans les Nouveaux Contes.



    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique