• Attendu que

    Procès

    Jugement rendu au procès de Jean Cochon, garçon jardinier, accusé d'avoir eu et habitation et copulation charnelle avec une jument.

    « Convaincu d'avoir habité charnellement et détestablement avec la Cavalle mentionnée audit procès, pour raison de quoi et réparation desquels cas et crimes contre nature, ordonne que le dit Jean Cochon garçon jardinier sera pendu et étranglé à une potence qui sera pour cet effet plantée dans la halle et marché dudit bourg de la Rocheguyon, quoi fait, son corps et celui de ladite Cavalle préalablement assommée par l'exécuteur de la haute justice, jetés dans un feu qui sera allumé au pied de ladite potence, et leurs cendres jetées et semées au vent.»

     

     

    Source : Procès faits à divers Sodomites, jugés au parlement de Paris, tome 1, 1540-1692 (gallica.bnf.fr)

    « Un chat »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Mars à 06:35

    le monde est un cactus

      • Mardi 30 Mars à 21:14

        « Aïe... aïe... aÏe... »

    2
    Lundi 29 Mars à 07:42

    La même année, le 08 octobre, Pascal publiait les Expériences nouvelles touchant le vide et Louis Ixevéhun tombait malade, victime de la petite vérole...

      • Mardi 30 Mars à 21:29

        Si je prétends avoir lu ces travaux de physique de Pascal, on aura peine à me croire, et pourtant... quant à la vérole...

    3
    Lundi 29 Mars à 10:59

    le vent l'emportera...

    signé : qu'on prenne qui pourra 

      • Mardi 30 Mars à 21:31

        Magnifique version de Mea Culpa Jazz.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :