• Yves BarréTout commence par un début.*
    Ainsi, quand j'expérimente une nouvelle technique ou essaie un nouvel outil, c'est le plus souvent un strigidé qui s'y colle. Pour illustrer le propos, dans une réponse à un commentaire de Célestine, j'avais sous la main un hibou gravé sur bois. J'ai retrouvé depuis, ma première sculpture en taille directe.

     

    * Et réciproquement, cela devrait aller sans dire.

     

     

     

    Chouette, vers 1990, béton cellulaire.
    Collection privée


    11 commentaires
  • Buste (Miel Barré-Rolland)

    – Puisque Rodin est trop occupé avec ses Bourgeois, c'est moi qui vais modeler ton buste, m'annonce Miel, un matin de décembre.

    Quelques semaines plus tard....
    Voici donc qui me ressemble.
    Voici donc à quoi je ressemble.
    Bluffant ! reconnaissent celles et ceux qui m'ont déjà vu sans masque.

    Savoir, de plus, que Miel est ma petite-fille ne devrait pas modifier votre opinion sur son réel talent.

     

    Miel Barré-Rolland
    Yves, 2020, terre cuite, hauteur env. 20 cm

     

    Autres œuvres de Miel sur ce blog :
    2017, Liseuse
    2016, Saint-Exupéry
    2014, crocodiles


    14 commentaires
  • Pour répondre au commentaire de thé âche (billet précédent) : une variation sur l'éloignement ou le rapprochement des parties, publiée sur ce blog en juin 2008.

    Yves Barré
    Maquette pour une sculpture, 2008


    Yves Barré
    – Un nouveau piège à limaces ?
    – Inculte insolent... Ceci est la maquette d'une sculpture en bois, tôle, béton... Ne vois-tu pas qu'on joue ici avec le vide ? En disposant la sculpture devant des fonds variés, en éloignant ou rapprochant les panneaux, tu crées autant de motifs...
    – Et tu comptes faire de l'oseille avec ça ?*



    * Pour savourer le sel de cette répartie – insolente et inculte – la plante verte, à droite sur la photo du haut, est un pied d'oseille.


    8 commentaires
  • Rediffusion (billet publié en 2012)

    Toute en courbes, jusqu'à cette rupture, ce piton dont on ne sait s'il faut y rattacher une tête.
    Taillée pour J.*
    Jamais offerte.
    Des fleurs en lieu et place. Parce que périssables.

    Yves BarréSans titre, 1999, calcaire, hauteur env. 10 cm.

     

    * L'initiale a été changée pour préserver l'anonymat de Céline.


    8 commentaires
  • Yves Barré
    Mise en scène et photo : Maïette – 1997

    Pol'arts de Loué : un festival autour de la littérature policière, initié par Pascal Polisset qui a su fédérer les forces vives du secteur. Concerts, projections de films, expositions, débats, salon du livre avec la participation de Francis Mizio, Jean-Jacques Reboux, Jean-Bernard Pouy...*

    Les deux sculptures font partie d'une série inspirée des figures du polar – du Poulpe en particulier. Daunik Lazro, jazzman contemporain parmi les plus grands, ici dans une attitude caractéristique, a servi de modèle à Saxo**.

     

    * J'oublie quelques noms, j'en suis marri.
    ** collection particulière


    6 commentaires
  • Yves Barré
    À l'arrivée, 1998, calcaire, largeur env. 20 cm, collection privée


    Cette petite sculpture répond à une gravure de Rodrigo Barrientos.*
    Quand nous nous sommes rencontrés, il exposait et, dans l'attente des visites, lisait un recueil de Rainer Maria Rilke...  Nous avons parlé de la pluie poésie, de la Colombie et de gravure sur bois. Plus précisément d'une œuvre exposée, intitulée À l'arrivée, image d'un accouchement.

    * Rodrigo Barrientos est un xylographe contemporain. Un court métrage de Gerardo Otero fait la part belle à l'œuvre et à l'homme.


    8 commentaires
  • Yves Barré

    Ci-contre, la maquette pour une sculpture restée à l'état de projet.

    Ce billet a fait l'objet d'une première parution en 2008.

    Yves Barré

     

    – Un nouveau piège à limaces ?
    – Inculte insolent... Ceci est la maquette d'une sculpture en bois, tôle, béton... Ne vois-tu pas qu'on joue ici avec le vide ? En disposant la sculpture devant des fonds variés, en éloignant ou rapprochant les panneaux, tu crées autant de motifs...
    – Et tu comptes faire de l'oseille avec ça ?*


    * Pour savourer le sel de cette répartie – insolente et inculte – la plante verte, à droite sur la photo du haut, est un pied d'oseille.


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique